5 minutes de colère = 5 heures pour récupérer !

Ah ! Les devoirs, l’école… de jolis thèmes pour se mettre en colère. Les parents. Ou les enfants. Ou les deux. Sauf que… la colère a des conséquences… Savez-vous que pour 5 petites minutes de colère, il va falloir 5 heures à votre corps pour récupérer ?

Le mécanisme de la colère

Lorsqu’on se met en colère, tout notre corps se retrouve submergé par la décharge d’une substance chimique très puissante : le cortisol.

Le cortisol est une hormone fabriquée par notre corps. Son rôle est de veiller à l’équilibre du sucre dans notre corps et au métabolisme des graisses. On la sollicite en général quand on a un grand besoin d’énergie tout à coup (pour fuir, par exemple) : elle est capable de transformer les réserves de graisse en sucre et dirige cette énergie au bon endroit, comme dans les muscles de vos jambes si vous devez prendre la fuite ! Elle joue un rôle d’anti-inflammatoire et participe à la régulation du sommeil. C’est elle, par exemple, qui réussit à nous tirer de notre sommeil paradoxal – vous savez, cette phase du sommeil ou nous sommes tellement endormis que nous sommes proches du coma.

La production de cortisol et maximale entre 6 h et 8 h du matin, puis décroît jusqu’au soir où elle est minimale.

Mais ca, c’est quand tout roule normalement. Quand c’est la routine.

Quand on se met en colère, on bouleverse cet équilibre. On fabrique une telle dose de cortisol d’un seul coup, que cela devient un poison pour notre corps. Du coup, le cerveau se mobilise et mobilise toutes nos ressources immunitaires pour le faire disparaître… ressources qui ne sont donc plus disponibles pour autre chose. C’est ainsi que, pour 5 toutes petites minutes de colère, il faut 5 heures pour que notre corps soit débarrassé de cette substance toxique. 5 heures pendant lesquelles nous sommes totalement à fleur de peau. C’est pourquoi, des fois, même quand on pense que notre colère est finie, il suffit d’une petite question innocente et, patatras… tout repart. Parce que le cortisol n’avait pas complètement été évacué.

A trop fortes doses, le cortisol, disais-je, est un poison. Il monte au cerveau et tue les cellules de l’hippocampe. Lequel a normalement pour fonction de remettre les choses au calme. Donc, plus je suis en colère, moins je peux retrouver de calme. Pas simple !

Alors que faire pour se calmer ?

  • En premier lieu, savoir que cela va prendre du temps (1 mn = 1 heure, 5 mn = 5 heures…). Le savoir permet de relativiser et de nous accorder ce temps…
  • Ensuite, il faut également savoir que notre cerveau ne distingue pas le réel de l’imaginaire. En se rappelant de bons moments, le cerveau a l’impression qu’elles sont en train de se passer et nous apporte toute la bonne chimie cérébrale… immédiatement.
  • regarder quelque chose de beau : il suffirait de regarder quelque chose de beau durant seulement 12 secondes selon le neuroscientifique Rick Hanson pour nous apporter un sentiment de bien-être.
  • écouter de la musique douce,
  • marcher, sortir au grand air, pratiquer un sport
  • écrire, noter tout ce qui nous fâche. Tout. Sans restriction. Souvent, en écrivant, cela permet de dédramatiser le tout. Et de se sentir mieux. Pour en savoir plus, lisez donc cet article
  • Faire des exercices de respiration pour retrouver sa cohérence cardiaque. Vous pouvez retrouver la méthode ici

Et en prévention ?

  • Croquer un petit morceau de chocolat noir tous les jours (j’adoooore cette idée :-)) ou consommer régulièrement du thé vert contribuerait à faire baisser le taux de cortisol !
  • Travailler régulièrement à visualiser des moments agréables et à convoquer les émotions positives liées à ces moments. Cela permettra, un jour de grande colère, de faire revenir ces émotions positives plus facilement.
  • Dormir suffisamment (8 heures de sommeil pour évacuer, voire une petite sieste pour compenser…)
  • Planifier, prévenir pour minimiser autant que possible les situations de stress.
  • Vivre pleinement le présent
  • Comprendre ses propres cycles et les respecter. Certaines fois, il vaut mieux ne pas se brusquer, et éviter certaines situations à certains moments.
  • Et puis… S’entrainer au quotidien à avoir des émotions positives. La méthode des 3 kifs par jour est une excellente méthode pour s’entrainer à voir la vie en rose et minimiser le nombre de colères et leur force. Et arrêter de râler. Car, finalement, nous créons nous-même notre propre terreau. Regardez ce TEDx de Christine Lewicki, auteure du best-seller « 21 jours pour arrêter de raler » : qu’en pensez-vous ?

Ah, j’oubliais… Le cortisol, en plus, stocke les graisses et favorise le stockage de la cellulite. Une bonne raison supplémentaire pour éviter de se mettre en colère, non 😉 ?

Source : https://www.huffpost.com/entry/emotional-wellness_b_4612392

Commentaires

3 comments on “5 minutes de colère = 5 heures pour récupérer !”
  1. Solenne dit :

    J’ai fini de lire « 3 kifs par jour » il y a peu, ce livre est formidable, il m’a beaucoup apporté!
    Sinon, pour désamorcer une colère sourde (la plus courante chez moi), il s’agit en général de commencer par l’exprimer. Dire « je suis en colère », fait en général retomber l’émotion assez vite, si on parvient ensuite à verbaliser le pourquoi de la colère, l’action qui a suscité une telle émotion. Il n’empêche que si la colère est apaisée, le taux de cortisol met tout de même du temps avant de redescendre.
    [et ton article fait écho au mien, rédigé quelques jours avant le tien, et qui parle justement de colère…]

    Aimé par 1 personne

    1. Valérie dit :

      Excellent ! je n’ai pas vu ton article. Les grands esprits … 🙂

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s