Astuces à tester Réflexions et analyses

Pour changer une habitude, écrivez…

Ecrire apprend à notre cerveau à faire une pause avant d'agir.

Qui n’a pas eu déjà envie de faire un régime, de se remettre au sport ou encore de limiter sa consommation des réseaux sociaux ?

Cela nécessite de changer des habitudes qui sont souvent déjà ancrées.

Système 1, système 2

Daniel Kahneman, psychologue et prix Nobel d’économie, explique dans son livre « Système 1 / Système 2: Les deux vitesses de la pensée » que notre cerveau possède deux manières de penser et de prendre des décisions : le système 1 et le système 2.

  • le « système 1 » est rapide, intuitif et émotionnel ;
  • le « système 2 » est plus lent, plus réfléchi, plus contrôlé et plus logique.

Pour économiser de l’énergie, le cerveau a tendance à préférer fonctionner le plus souvent possible en système 1.

Au risque de faire des erreurs ou de prendre des décisions qui ne sont pas bonnes pour nous.

Or, une habitude vient souvent d’une première fois qui s’est répétée.

La première fois, on a essayé, l’expérience a été concluante ou agréable.

On a recommencé.

C’est donc une première fois en système 2, qui devient ensuite du système 1.

C’est exactement ce qui se passe, par exemple, quand on choisit d’ouvrir un réseau social. On lit un post, on like, on passe au suivant… et ainsi de suite.

Le truc, c’est que c’est peut-être bon ou agréable dans l’instant, mais pas forcément sur la durée pour nous.

Et regarder non stop des réseaux sociaux ou manger de la nourriture grasse, c’est sans doute agréable dans l’instant… mais, sur la durée, on se demande ce qu’on a fait de ses journée, ou comment on a pu prendre ce poids…

Malheureusement, l’habitude s’est installée.

Il suffit désormais d’un simple déclencheur (voir son téléphone portable ou un paquet de chips) pour que nous agissions sans réfléchir (nous nous retrouvons à scroller pendant 2 heures sur les réseaux ou nous avons mangé le paquet de chips en totalité).

C’est notre système 1 qui a pris les commandes.

Alors, comment faire ?

Notez ce qu’on fait.

Ce qu’on fait en matière d’activité dans une journée.

Ce qu’on fait en matière de réseaux sociaux dans la journée.

Ce qu’on mange dans la journée.

Il semblerait qu’enregistrer ce qu’on mange, par exemple, est un des meilleurs prédicteurs de la perte de poids.

Pourquoi ?

Parce que écrire nous fait changer de mode : cela nous pousse à re-devenir conscient de ce que l’on fait et faire appel à notre système 2.

Cela permet de

  • prendre le temps de réfléchir, au lieu de faire automatiquement
  • observer son propre comportement et identifier les déclencheurs qui nous poussent à avoir ce comportements ou, à l’inverse, les freins à adopter un autre comportement

A force de répétitions, le cerveau apprend à faire une pause avant d’agir

Et, c’est cette pause qui va tout changer.

Au début, cette pause sera toute petite. Et on ne changera pas son comportement.

Puis, de fil en aiguille, la pause va s’agrandir. Et on va bénéficier d’un vrai moment de réflexion.

Ce moment de réflexion permettra de prendre une vraie décision consciente. Soit de continuer comme avant. Soit de changer.

Pour vous permettre de mieux comprendre, je vous donne deux images que cela m’inspire :

Première image :

imaginons que vous vouliez décoller ce carrelage.

Tout parait lisse et parfaitement collé. On ne voit pas comment on pourrait faire bouger les choses.

Puis on commence à éroder le joint entre les carreaux, et à créer un petit espace. Au début l’espace n’est pas assez grand, et on ne peut rien faire.

Si on persévère, l’espace s’agrandit, on a la place de glisser un outil dessous et de faire bras de levier pour faire bouger le carreau…

Et bien créer une pause, c’est créer un espace suffisamment grand pour créer un bras de levier sur notre habitude.

Deuxième image :

Quand mes enfants étaient petits, ils suçaient leur pouce. Et je m’inquiétais de leurs dents. La pédiatre m’avait alors parlé d’un certain vernis qu’on mettait sur les ongles. Ce vernis n’était pas dangereux, mais avait un gout amer qui était censé les rebuter et leur enlever l’envie de sucer leur pouce. Sauf que… ca ne marche que si l’enfant a envie d’arrêter de sucer son pouce. Sinon, il s’habitude ou il gratte le vernir jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus et qu’il puisse continuer à sucer son pouce comme avant. Le vernis joue le rôle d’espace de conscience, à condition que l’enfant soit dans une logique de changer….

Voilà.

Tout noter peut sembler fastidieux.✍️

Cela ne sera pas nécessaire sur la durée.

Mais c’est vraiment vraiment utile le temps de reprendre le contrôle de son cerveau et re-passer de système 1 à système 2.

Et changer ses habitudes…

À propos Valérie

Je m’appelle Valérie, je suis mariée, mère de 3 enfants, et entrepreneure. J’ai co-fondé WeNow, une start-up qui vise à réduire l’impact des déplacements en voiture sur la planète. Pour en savoir plus sur cette aventure : wwww.wenow.com Multi-passionnée, je m’intéresse en particulier à la pédagogie, au développement personnel et à tout ce qui touche aux sciences comportementales ou aux travaux sur le cerveau. Fin novembre 2018, j’ai suivi le forum « Wake up, ou comment arrêter de vivre sa vie à moitié endormie ». J’ai décidé que je voulais vivre une année extraordinaire. Pour cela, je pose des actes à la hauteur de mes ambitions, pour être « le changement que je veux voir dans le monde » comme le suggérait Gandhi.

0 comments on “Pour changer une habitude, écrivez…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :