Une initiative bluffante qui crée de la coopération entre les enfants

Erwann me disait dans un de mes premiers posts que, s’il avait une baguette magique, il aimerait bien changer le comportements de certains élèves. Selon lui, c’est le comportement de certains qui oblige les professeurs à adopter un comportement autoritaire. Et cela a une influence sur le plaisir d’apprendre…

Dans les Alpes-Maritime, un collège a mis en place une initiative innovante à la rentrée 2018. Ils se sont inspirés de l’univers de Harry Potter pour créer une atmosphère de solidarité dans l’école et réduire les incivilités. Et ça fonctionne : selon la direction, les heures de colle et les retards auraient diminué depuis la rentrée.

Pour cela, ils ont réparti tous les élèves du collège dans 7 « maisons ». Comme à Poudlard, ils ont mélangé dans chaque maison 6ème, 5ème, 4ème et les 3ème. Chaque enfant peut faire gagner des points à sa maison en effectuant des actions positives (trier ses déchets à la cantine, aider un camarade) ou en obtenant une bonne note. Inversement, ils peuvent en faire perdre à la maison en cas de mauvais comportement.

Les élèves s’affrontent aussi dans des épreuves ludiques et pédagogiques (programmation de robot, épreuves sportives…) lors de grands tournois qui rapportent des points aux maisons. Le must du must reste l’escape game au CDI ! 

La maison en tête du classement bénéficie de petits privilèges, comme des desserts « maison » à la cantine. A la fin de l’année, l’équipe gagnante pourra passer une journée dans un centre de loisirs !

Les dirigeants du collège des Baous, Stéphanie Salomon, et Jean-Pierre Robin (le principal) ont révélé à Nice-Matin : « On constate qu’il y a moins de ‘suiveurs’, prêts à se laisser influencer par un élève perturbateur« . « Rien qu’au 1er trimestre, les heures de colle ont baissé de 30%. (…) Les retards ont aussi beaucoup diminué et il y a vraiment une meilleure ambiance qui se ressent sur la vie scolaire« .

Quelle bonne idée que d’autres collèges devraient aussi mettre en place…

A la maison, je travaille aussi sur la coopération entre les enfants. Chaque enfant, lorsqu’il rapporte une note de l’école, contribue à un compteur collectif de minutes de jeux vidéos. Plus il y a de bonnes notes, plus ils peuvent jouer. Ainsi, plutôt que se sentir en concurrence les uns les autres ou jaloux des bonnes notes de l’autre, ils sont contents lorsqu’un frère ou une soeur ramène une bonne note ! Je vous en dirai plus dans un prochain post…

Et vous, comment faites-vous ?

Bonus : découvrez ce prof incroyable qui avait passé son mois d’aout à transformer sa salle classe en classe de Harry Potter.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s