Peut-on tout apprendre avec le sourire ?

Oui, oui, oui. Trois fois oui. Je suis complètement convaincue qu’on peut tout apprendre, tout enseigner avec le sourire. Et que cela donne envie d’apprendre. 

Seulement, pour cela, il faut oser. Oser sortir des sentiers battus. Oser faire confiance à sa créativité, à son imagination. Ce que, malheureusement, on ne cultive pas forcément beaucoup à l’école. 

Par exemple, la ponctuation. En primaire, on apprend à lire. On apprend donc aussi l’importance de la ponctuation pour lire des phrases qui ont du sens ou de la saveur.

Apprise de manière académique : « apprenez par coeur la définition de la virgule », c’est totalement inintéressant. Et même rebutant pour les élèves.

Mais il existe d’autres méthodes :

  • On peut, par exemple, imaginer jouer avec la ponctuation, pour montrer que la phrase peut changer de sens lorsqu’elle change de ponctuation. Ces deux phrases sont strictement les mêmes, seule la ponctuation a changé :

Mathilde, dit le maitre, est complètement stupide.

Mathilde dit : « le maitre est complètement stupide. »

  • On peut aussi jouer à trouver de nouvelles formes de ponctuation. Jouer avec, créer permet de s’approprier les concepts. Finalement, les emoji ne sont-elles pas ce nouveau type de ponctuation ?
  • On peut également demander à illustrer. Le dessin fait appel à plusieurs parties de notre cerveau (la conception du dessin, sa réalisation, les couleurs…). Or on sait qu’on apprend beaucoup mieux lorsqu’on convoque différents types de compétences de notre cerveau. 
  • On peut aussi jouer avec les sons pour qu’elle prenne un sens vivant pour l’élève. Et c’est bien plus facile d’apprendre quand on voit le sens. Et si on réussit à faire éprouver une émotion à l’élève – par exemple rire – c’est gagné ! L’apprentissage est ancré !

Regardez cette vidéo de Michel Leeb sur la ponctuation. Quand on pense que cet humoriste était auparavant professeur de philosophie : l’éducation nationale a perdu un excellent élément !

Petit bonus :

Commentaires

2 comments on “Peut-on tout apprendre avec le sourire ?”
  1. Solenne dit :

    J’ai un petit gars de 8 ans que je fais lire (presque) tous les soirs à voix haute.
    Il mange la ponctuation systématiquement. Si bien que si je ne lis pas le texte par dessus son épaule, je peux ne pas comprendre.
    Je lui ai demandé plusieurs fois de lire, avec la ponctuation « l’enfant virgule devant les yeux embués de sa mère virgule se décida à faire un effort point ». Mais il ne m’a pas prise au sérieux, a levé les yeux au ciel l’air de ire « ça va pas dans ta tête??!!)
    Je lui ai fait voir les vidéos de Michel Leeb, il a beaucoup ri, mais ne veut pas essayer non plus.

    Je vais voir à trouver une autre méthode!
    Merci de m’avoir fait revoir ces sketchs qui m’ont tant fait rire!

    J'aime

    1. Valérie dit :

      Merci solenne pour ce test grandeur réelle. Essayez d’abord à table de juste reproduire les sons e la virgule ou du point, puis de faire des phrases avec la sonorité de la ponctuation. Comme un nouveau langage. Éclats de rire assurés surtout si c’est purée 😀 plus facile après de lui donner envie de le faire sur un texte à lire

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s