Astuces à tester Réflexions et analyses

Pourquoi on se lasse de ce qu’on aime ?

Pour être heureux durablement, il suffit d'agir sur ses trois besoins psychologiques fondamentaux...

Il y a quelques jours, mon fils m’avouait, un peu dépité, qu’il avait l’impression qu’il se lassait de tout.

Pendant quelques jours, ou quelques mois, il se passionne pour un sujet.

Il apprend, il fait, il passe des heures et des heures dessus.

Et puis il en a marre.

Il sait qu’un jour il aura plaisir à retrouver ce même sujet, mais, là, le sujet l’ennuie.

En fait, c’est vrai pour tout être humain.

On se lasse de tout

On se lasse de toutes les bonnes choses. 😞

On se lasse de ce qu’on aime. 😞😞

On se lasse de ce qui nous fait plaisir.😞😞😞

Une augmentation ? On est joyeux sur le moment, puis pffft ! on a oublié, et c’est devenu notre nouvelle norme.

Notre mari, notre femme, notre conjoint : on est amoureux quelques années, puis… pfftt ! la routine s’installe. On oublie ce qui nous plaisait en l’autre pour ne plus voir que ses défauts.

✅ Plus fort encore : qui n’a pas déjà rêvé de ne rien faire, de rester allongé sur son canapé ou son lit avec une bonne série et un bon gateau ? Et bien si l’on fait ca, on a souvent un sentiment assez déprimant à la fin de la journée, le sentiment de n’avoir rien fait, le sentiment de vacuité…

C’est terrible cette fichue tendance, non ?

C’est trop demander de vouloir juste rester heureux ? 😤

Notre cerveau veut nous protéger

🧠La raison, c’est que notre cerveau a pour mission de nous garder en vie.

Il doit donc nous aider à nous protéger de tous les dangers.

Ce qui lui importe, c’est donc d’être hyper-vigilant sur tout ce qui peut nous arriver de mal.

Il va donc se concentrer sur les dangers, et pas sur ce qui nous arrive de bien.

Ainsi, pour des raisons de survie, lorsqu’un neurone est stimulé de la même façon (mêmes habitudes, même salaire, même train-train avec votre conjoint), il s’arrête de transmettre de l’information.

La situation est perçue comme stable et passe au second plan.

Et on ressent un sentiment de lassitude, on en veut plus.

C’est aussi la raison pour laquelle on a une grande tendance naturelle à voir le négatif avant le positif.😱

Travailler les motivations durables

Comment dès lors inverser cette tendance ?

On peut en demander plus.

Plus d’augmentation.

Changer de conjoint.

Rajouter encore plus de gateaux, de sucreries, de séries TV…🍰🧁📺🍭

En gros : plus de choses matérielles.

Cette tendance est naturelle, il ne faut pas s’en vouloir pour ca !

Sauf qu’il y a une autre manière d’agir.

✅ Edouard Deci et Richard Ryan, 2 psychologues chercheurs en psychologie positive ont identifié les 3 besoins psychologiques de base d’un être humain.

on a besoin

  • ❤️ d’aimer et être aimé (se sentir appartenir à un groupe, à une communauté)
  • 🧠 de comprendre (de monter en compétences, apprendre, explorer le monde)
  • 💪 de faire (créer, se mettre en action, être autonome).

Si l’on agit sur l’un de ces besoins de base, on augmente la motivation.

Ils ont appelé cela la théorie de l’autodétermination.

Et ce qui est fou, c’est que la motivation qui en découle est durable, mobilisable à l’infini sans dommage sur nous (parce que, franchement, augmenter les sucreries, par exemple, c’est pas top, on est d’accord ? 🤪)

Et mieux encore, cette motivation est intrinsèque, c’est-à-dire qu’elle ne dépend que de nous-même !

A nous donc de travailler sur :

  • ☺️ notre lien aux autres (offrir un sourire à quelqu’un ? une parole gentille ? lancer une discussion pleine de sens ? Prendre du temps avec son conjoint ?)
  • 📚 notre apprentissage (découvrir de nouvelles choses, voyager, être curieux…)
  • 🛠 notre autonomie et nos réalisations (faire un gateau, faire une surprise…)

🧐 En fait, le bonheur durable est à notre portée de main !

Il suffit de pas grand-chose pour retrouver du plaisir… à l’infini à condition

  • d’être conscient de notre tendance naturelle à ne plus voir ce qui nous fait plaisir
  • d’être conscient que notre tendance naturelle va être de chercher à plus de biens matériels
  • de connaître les leviers pour activer notre propre motivation intrinsèque...

💪

Pour ceux qui veulent aller plus loin, je vous propose une vidéo géniale d’explication de Bernard Anselem, un médecin spécialisé en imagerie médicale et en neurospychologie. Il explique tout cela hyper bien !👇

À propos Valérie

Je m’appelle Valérie, je suis mariée, mère de 3 enfants, et entrepreneure. J’ai co-fondé WeNow, une start-up qui vise à réduire l’impact des déplacements en voiture sur la planète. Pour en savoir plus sur cette aventure : wwww.wenow.com Multi-passionnée, je m’intéresse en particulier à la pédagogie, au développement personnel et à tout ce qui touche aux sciences comportementales ou aux travaux sur le cerveau. Fin novembre 2018, j’ai suivi le forum « Wake up, ou comment arrêter de vivre sa vie à moitié endormie ». J’ai décidé que je voulais vivre une année extraordinaire. Pour cela, je pose des actes à la hauteur de mes ambitions, pour être « le changement que je veux voir dans le monde » comme le suggérait Gandhi.

1 comment on “Pourquoi on se lasse de ce qu’on aime ?

  1. Encore Merci Valérie ! Quelle belle et utile explication de Vie nous donne ce médecin !!!

    Aimé par 1 personne

Répondre à Dormoy Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :