Astuces à tester Réflexions et analyses

La bonne formule d’encouragement

Non, souhaiter "bonne chance" à quelqu'un n'est pas la meilleure chose à faire...

Lorsqu’une personne de notre entourage a un défi à relever (comme par exemple une interro a l’école pour les enfants, une une réunion à enjeu pour des parents), on lance souvent « bon courage ! ».

Souvent par habitude.

On a l’impression de faire acte de soutien, même léger, mais de soutien quand même.😁

Or, c’est tout le contraire.😰

J’en parlais dans cet article 5 règles pour encourager efficacement.

« Bon courage » sous entend que on va devoir affronter une situation compliquée, galère, dure…

En voulant bien faire, on met les personnes qu’on a envie de soutenir en situation d’échec.😅

❓Alors comment faire ?

➡️ Changer formulation en lui souhaitant d’être le ou la meilleur.e ou encore de réussir ?

✅ C’est plus intéressant, car on projette la personne sur une vision positive.

❌ Mais ce n’est toujours pas très efficace. Car on attire son attention sur un résultat qu’il ou elle ne peut pas totalement contrôler.

Parce qu’on se sait jamais quels seront les événements et le contexte.

❓❓Alors, il vaut mieux ne rien dire ??😳

En fait, si ! Il existe une super manière d’encourager.

Elle est moins simple a pratiquer mais tellement puissante.

LA bonne manière d’encourager quelqu’un

Il s’agit de réfléchir aux compétences dont la personne va devoir faire preuve pour mettre toutes les chances de son côté pour réussir pour lui formuler la bonne intention.

Je m’explique…

✍️ Par exemple, pour un élève qui va plancher sur une interro, il devra faire preuve , par exemple, de concentration, de calme, d’organisation pour gérer le temps par exemple

👩‍💼👨‍💼Pour un adulte sur le point de mener une réunion à enjeu, il aura besoin de diplomatie, d’écoute et de conviction.

👩‍🏫👨‍🏫 Pour quelqu’un qui doit monter sur scène pour faire une conférence, il aura besoin de sourire, d’ancrage et de calme par exemple.

Et bien…. c’est exactement ce qu’on peut lui souhaiter.

«  Sois souriant, calme et enthousiaste ! »

Parce qu’en procédant ainsi, on lui permet de visualiser ce qu’il ou elle doit faire pour réussir.

Parce que notre cerveau adore qu’on lui donne des objectifs. Quand on lui donne ses objectifs, en fait, on le programme.

A condition que ces objectifs soient bien fixés :

  • qu’ils dépendent de nous
  • qu’ils nous donnent toutes les chances d’atteindre la situation rêvée.

Il est bien plus utile pour votre interlocuteur que vos mots créent pour lui une vision d’un processus efficace pour se mettre en condition

Et le résultat est vraiment magique !

Testé et approuvé sur les enfants.

Et même sur moi, en auto encouragement avant des situations qui présentaient des enjeux.

Après, ça nécessite de l’entraînement parce que ça ne sort pas tout seul.😉

À propos Valérie

Je m’appelle Valérie, je suis mariée, mère de 3 enfants, et entrepreneure. J’ai co-fondé WeNow, une start-up qui vise à réduire l’impact des déplacements en voiture sur la planète. Pour en savoir plus sur cette aventure : wwww.wenow.com Multi-passionnée, je m’intéresse en particulier à la pédagogie, au développement personnel et à tout ce qui touche aux sciences comportementales ou aux travaux sur le cerveau. Fin novembre 2018, j’ai suivi le forum « Wake up, ou comment arrêter de vivre sa vie à moitié endormie ». J’ai décidé que je voulais vivre une année extraordinaire. Pour cela, je pose des actes à la hauteur de mes ambitions, pour être « le changement que je veux voir dans le monde » comme le suggérait Gandhi.

0 comments on “La bonne formule d’encouragement

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :