Et si on osait aller rencontrer son idole ?

Votre ado ne sait pas ce qu’il veut faire ? C’est normal, mais c’est souvent stressant pour lui. Car il a en tête qu’il va devoir faire des choix, ne serait-ce que dans sa scolarité… et il a peur de se tromper. Vous êtes adulte, proche de la quarantaine, et vous ne savez plus bien ce que vous voulez faire ?

Aujourd’hui, j’avais envie de partager avec vous une vidéo géniale : une conférence TEDx qui porte un super message d’espoir : « Tout est possible à qui rêve, ose, travaille et n’abandonne jamais« . C’est cette phrase de Xavier Dolan, le jeune réalisateur prodige, que Panayotis Pascot, chroniqueur, humoriste et acteur, décrypte avec beaucoup d’humour. Et dont il extrait les conseils suivants :

  • trouver un rêve, oser rêver, permettre de rêver. Quand on est adulte on a un peu oublié des fois. Souvent ce qu’on a vécu nous a conditionné à arrêter de penser que nos rêves étaient possibles. On est devenu ce monsieur « raisonnable » que décrit Saint-Exupéry dans son livre « le Petit Prince ». Non seulement il faut se le permettre, mais surtout il faut le cultiver. Et il faut le cultiver chez nos ados. Car je crois que c’est une période à laquelle ils hésitent entre rêve et réalité. Pour devenir raisonnables, ils commencent à saborder leurs rêves.
  • Oser : oser faire ce qu’on imagine impossible de faire. Il propose une idée toute bête… mais très ambitieuse et absolument géniale pour son pouvoir sur soi : rencontrer ses idoles. Un projet à proposer à nos ados … mais aussi à soi. Car, quand on le fait, non seulement on passe un moment extraordinaire, on se crée un super souvenir, mais surtout on voit nos ailes pousser. Je l’ai fait. Plusieurs fois. Je vous le raconterai dans un prochain post. A chaque fois, il m’a fallu un véritable courage. Mais qu’est-ce que c’est bon !
  • Travailler : le goût de l’effort… c’est plus facile de le faire sur un sujet qui nous passionne, car on est capable de travailler des heures et des heures sur un sujet que nous adorons sans appeler cela du travail. A nouveau, ce projet de rencontrer son idole est un super projet. Cela va demander du travail, de la persévérance pour pouvoir le rencontrer… Mais cela ne sera pas vécu comme du travail. Et, au passage, cela permet d’apprendre de nouvelles compétences !
  • Ne pas abandonner : ca, c’est le plus dur. Le secret : être bien entouré ! C’est votre rôle de parent de rendre cela possible, de donner l’énergie encore et encore d’avancer. En tant qu’adulte, à nous de nous entourer de personnes positives

Je vous laisse visionner cette vidéo. Et, pour les parents d’ados, je vous suggère de la regarder avec lui ou elle… c’est plus facile un message qui vient d’un jeune….

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s