Et si on décidait d’être heureux ?

Arrêtons d’attendre. Attendre demain qu’il fasse beau. Attendre la fin de la semaine que l’école soit finie. Attendre que ce gros client signe….

En attendant, on passe à côté de notre vie. Et surtout, demain, même s’il fait beau, qu’est-ce qui nous dit qu’on en profitera et qu’on ne sera pas en train d’attendre encore autre chose. Rares sont les personnes qui savent profiter du moment présent. Et encore plus rares sont les personnes qui arrivent à en profiter régulièrement. Je suis triste lorsque j’entends un adolescent me dire « vivement la fin de l’année ». Cela veut dire qu’il efface volontairement une partie de sa vie, de sa jeunesse. Nous sommes toujours en tension vers l’avant, ou en mélancolie du passé. Et si nous décidions d’être heureux ici et maintenant ? 

Parce que oui, il s’agit de « décider », de s’organiser pour être heureux. Si on se laisse vivre, nous avons une tendance naturelle à oublier d’être heureux, oublier de profiter de chacune des minutes. De ce rayon de soleil. De cet échange génial avec cette personne. De la beauté de notre maison… Donc d’oublier de bien vivre.

Alors comment faire ? Il faut préparer les choses pour qu’elles soient naturellement plus agréables. On n’est pas obligés de se laisser portés par les événements…

Comment faire ? Je vous partage ici mes pistes personnelles.

1/ rire

Ceux qui me connaissent savent que c’est une des choses qui comptent le plus pour moi. Le monde sera tellement plus beau si on sourit, si on rit. Je suis fascinée par les études qui disent qu’un enfant rit 350 fois par jour, un adulte… 5 ! Quelle tristesse !

« Une journée sans rire est une journée perdue. »

Charlie Chaplin

Rire a tellement de bénéfices. Pour nous d’abord, parce qu’ainsi nous nous créons une réalité différente : il est difficile de penser une chose désagréable lorsqu’on sourit, notre esprit ne sait pas faire. Et ensuite parce qu’en souriant, les autres nous sourient, le monde nous sourit. Tentez une expérience : souriez à un inconnu, à la boulangère, à un collègue aujourd’hui. Un sourire franc, sincère. Offrez-le comme un cadeau. Vous allez voir le résultat. Il est très rare que vous n’obteniez pas un sourire en retour. Et c’est bête, mais ca fait plaisir. Et c’est l’occasion aussi de créer un super moment d’échange avec cette personne. Florence Servan-Schreiber parle de « micro-moments d’amour », ces micro-moments où l’on se connecte aux autres. Donnez-vous comme défi pendant 1 semaine d’offrir un sourire chaque jour. Ca fait tellement de bien.

2/ planifiez-vous chaque jour un truc « cool »

Aller chercher les enfants à l’école, programmer un déjeuner avec une copine, écouter une musique détendante ou un super podcast, dire à l’un de ses proches qu’on l’aime… Faites en sorte de jalonner votre semaine de moments sympas chaque jour. Programmez-les. Un par jour. Rappelez-vous le soir avant de vous endormir le truc sympa que vous avez prévu le lendemain. Rappelez-vous le matin ce que vous allez faire… C’est génial. Pour ma part, j’ai désormais dans ma todo list une case « le truc cool que je veux faire aujourd’hui ».

3/ créez-vous des ambiances agréables.

Votre ado n’aime pas faire ses devoirs ? Créez avec lui un endroit sympa où il aura envie de venir, parce que c’est beau, que ca lui ressemble. Une lumière agréable, une couleur agréable, des matériaux agréables. Faites en sorte que le lieu l’attire.

Ou alors créez une ambiance sonore qui donne envie. J’ai découvert le pouvoir des musiques. Certaines me calment ou me ressourcent. D’autres me donnent la pêche. Avant un travail un peu ardu, voire une tâche que je pourrais avoir tendance à procrastiner, j’utilise une musique qui me donne envie de m’y mettre. Une musique dynamique. Toujours la même. Elle me met dans l’ambiance… et je m’y mets !

4/ entourez-vous de personnes heureuses

Le bonheur est contagieux. Entourez-vous de préférence de personnes qui sont heureuses, souriantes. Que ce soit des personnes de votre entourage, ou même des personnes que vous ne rencontrez pas physiquement mais que vous pouvez rencontrer dans un livre, dans un podcast, dans une vidéo… Depuis que j’écoute quasiment chaque matin un podcast rayonnant – comme « Change ma vie » de Clotilde Dusoulier ou « Avez-vous choisi ? » de Oriane Savouré Lucas, depuis que je me suis remise à lire des livres inspirants comme ceux de Florence Servan-Schreiber ou Christine Lewicki… j’ai le sentiment de remplir ma gourde de bonheur tous les jours… Et ca fait un bien fou.

« La vie est telle une pièce de théâtre, mais sans répétitions. Alors chantez, pleurez, dansez, riez et vivez avant que le rideau ne se ferme et que la pièce ne se termine sans applaudissements. » 

Charlie Chaplin

Et vous? Comment faites-vous ? Réussissez-vous à prendre la vie du bon côté ?

♪ Prenez la vie du bon côté, Riez, sautez, dansez, chantez, Et vous serez un ours très bien léché! ♫

Commentaires

5 comments on “Et si on décidait d’être heureux ?”
  1. Labdi Abdeldjelil dit :

    Un très beau texte et une envie de goûter aux nombreux plaisirs de la vie. Je vous le confirme, le bonheur est en nou

    Aimé par 1 personne

  2. Labdi Abdeldjelil dit :

    Je vous le confirme, le bonheur est en chacun d’entre-nous, il est au fond de nous et il suffit juste de le révéler. Bonne continuation.

    Aimé par 1 personne

    1. Valérie dit :

      Merci beaucoup pour ce commentaire. Cela fait très plaisir et donne envie de continuer à publier 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. Labdi Abdeldjelil dit :

        Nous sommes tous les deux sur le même magnifique créneau de la réussite, du succès et du bonheur. L’entraide est plus que nécessaire. Bon courage à vous et je vous suis.

        J'aime

  3. Solenne dit :

    Décider d’être heureux. J’ai du mal à croire qu’on puisse être heureux tout le temps.
    Par contre, je crois qu’on a tous fondamentalement besoin d’être pleinement là où nous sommes à chaque instant de notre vie. De vivre notre vie pleinement sans attendre le lendemain.
    Et pour ça, il faut savoir vivre aussi pleinement ses peines que ses joies, les vivre, les assumer. On en revient à votre précédent article sur les émotions!
    Ensuite, je crois qu’on peut apprendre à voir la vie de manière plus optimiste, comme le décrit si souvent Clotilde dans ses podcasts, notamment avec le principe de la loi de l’attraction.
    Je crois que tout ce que vous énoncez dans votre article est tout à fait juste et vrai, mais que ça ne nous rendra pas heureux chaque jour, ça nous permettra de vivre pleinement chaque jour, chaque moment, chaque émotion, et d’essayer de ne se focaliser que sur le bon, même si le moins beau se doit d’être vu et entendu également.
    Et puis, parfois, on a beau essayer de voir le beau, de se focaliser dessus, on a un trop gros caillou dans la chaussure pour pouvoir avancer. On ne voit que ça, on ne sent que ça.
    Parfois, on ne peut pas avec tous les efforts du monde, être heureux avec un caillou dans la chaussure. Il faut d’abord ôter le caillou, et après, on peut réapprendre à marcher correctement.
    C’est un vaste sujet que d’être heureux!!! (pour ma part, j’ai ôté le caillou, il me reste encore à ré-apprendre à marcher)
    Merci pour vos articles!

    Aimé par 1 personne

Répondre à Labdi Abdeldjelil Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s