Les grands-parents qui gardent leurs petits-enfants vivent plus longtemps !

Et vous, que faites-vous de vos enfants pour les vacances ? Officiellement, l’année scolaire se termine samedi… Mais, bon, avec tous ces bouleversements que nous avons subits ces derniers temps, les vacances sont plus ou moins déjà là. Et avec elles, le casse-tête des parents : la durée des grandes vacances des enfants n’est clairement pas la même que celle des parents. Alors, que faire de nos bambins ?

Les envoyer chez les grands-parents, bien sûr ! Surtout que cela a un effet bénéfique pour les deux.

Un effet bénéfique pour les grands-parents

On le savais plus ou moins que les enfants entretiennent la forme. Mais là, ca y est, cela a été validé scientifiquement. Après 20 ans d’étude, des chercheurs viennent de démontrer que les grands-parents qui s’occupent régulièrement de leurs petits-enfants vivent non seulement plus longtemps mais aussi en meilleure santé.

Cette étude a été menée par l’Université Australienne Edith Cowan sur Entre 1990 et 2009, ils ont été interrogés 500 personnes de plus de 70 ans. 10 ans après le début de l’étude, 50 % de ceux qui avaient leurs petits-enfants en garde étaient encore en vie alors que 50% de ceux qui ne les avaient pas en garde sont décédés dans les 5 années qui ont suivies le début de l’étude.

Garder les petits-enfants aurait des effets bénéfiques à la fois :

  • physiques : en accueillant les enfants, les grands-parents se laissent stimuler par de nouvelles choses et bouleversent leur routine : balades, jeux en extérieur ou activités diverses et variées, les enfants gardent en forme.
  • et cognitifs : en partageant avec les enfants, leurs souvenirs, leur savoir-faire et de multiples activités, les grands-parents font travailler leur cerveau et leur mémoire, et éloignent par la même occasion les risques de la maladie d’Alzheimer. Les enfants les projettent dans l’avenir, les font évoluer, les font réfléchir sur des comportements qui ne leurs sont pas familiers, les remettent en question. Par eux ils ont accès à une culture qu’ils ignorent, mais qui les interpelle et permet un partage d’opinions riche pour tous.

Bon, en revanche, point trop n’en faut : l’étude souligne que le surmenage risque d’annuler tous ces bienfaits sur la santé.

Un effet bénéfique pour les enfants

Même si nos bambins adoptent chez les grands-parents des habitudes contraires à celles que nous permettons à la maison, ils reviennent riches d’une relation extraordinaire, construisent leur identité et bâtissent des souvenirs incroyables.

Passer du temps avec les grands-parents aide l’enfant à forger son identité. Les souvenirs légués par nos grands-parents sont notre héritage et notre identité, à la fois passés et futurs. Ils contribuent à notre équilibre.

En racontant des anecdotes sur l’enfance de leurs parents, ils confortent la confiance en eux de leurs petits enfants. C’est très rassurant, en effet, pour les enfants de savoir que ses parents ont eu aussi des faiblesses. De savoir qu’ils ne sont pas des dieux.

Ils ont le recul nécessaire pour relativiser des situations qui peuvent énerver les parents. Moins stressés que les parents, les grands-parents sont plus patients, plus indulgents, et font office d’autorité, sans imposer de contraintes. Ils réussissent d’ailleurs souvent à faire faire aux enfants des choses que les parents ne réussissaient pas…

Plus permissifs que les parents (ils n’ont plus les enjeux de l’éducation au quotidien), ils développent avec les enfants des liens de tendresse, basés sur le plaisir, et bâtissent ainsi des souvenirs impérissables. Ce sont ces liens qui les conduiront sans doute à devenir leurs confidents. Un rôle particulièrement important en cas de crise entre l’enfant et les parents 🙂

Ils ont une relation au temps plus apaisée. Ils incarnent une autre époque, où le temps est pris différemment. Ce sont souvent les grands-parents qui apprennent des savoir-faire particuliers : la cuisine, le tricot, le jardinage, la pêche… Ces activités communes permettent des échanges et des discussions, où l’enfant peut s’exprimer, et observer des adultes aux convictions et aux modes de vie différents que ce qu’il connaît dans son foyer.

Bref… vivent les grandes vacances 🙂

PS : j’en profite pour adresser un grand merci aux grands-parents qui vont accueillir ma joyeuse troupe d’ici quelques jours 😉

PS2 : pour finir, un peu d’inspiration 😉

  • ces deux grands-parents qui surfent sur leur planche à repasser :
  • cette grand-mère à l’énergie incroyable :

Commentaires

One comment on “Les grands-parents qui gardent leurs petits-enfants vivent plus longtemps !”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s