S’il ne fallait apprendre qu’une seule chose…

Pour Angela Lee Duckworth, réussir à l’école et dans la vie ne dépend pas de la capacité à apprendre rapidement et facilement. Ni du QI.

Cela dépend d’une seule caractéristique : la ténacité. 

« La ténacité, c’est la passion et la persévérance pour des objectifs à très long terme. La ténacité, c’est avoir de l’endurance. La ténacité, c’est s’accrocher à son futur, jour après jour pas seulement pendant une semaine, ou un mois, mais pendant des années, et travailler vraiment dur pour que ce futur devienne une réalité. La ténacité, c’est vivre sa vie comme si elle était un marathon, pas un sprint. (…) La ténacité est généralement sans rapport avec le talent, voire inversement proportionnelle aux mesures de talent. »

On ne sait pas encore comment enseigner la ténacité. Mais il semble qu’une des clés est ce qu’on se dit dans sa tête à propos des échecs ou de la réussite. Lorsqu’on pense qu’on peut s’améliorer en travaillant, on est bien plus susceptible de persévérer quand on échoue.

Et, devinez quoi ? Elle nous conseille de montrer l’exemple ! Si on veut que nos enfants soient tenaces… et bien il faut l’être nous !

Comme ce ne sont pas des choses qu’on travaille particulièrement ou spécifiquement à l’école, voilà un super programme pour ces grandes vacances qui s’annoncent : imaginer avec les enfants des projets dans lesquels ils vont pouvoir travailler cette ténacité. Sport, spectacle, construction… Tout est bon pour s’entrainer 🙂

Ecoutez cette super vidéo :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s