Le carnet des « vacanturiers »

Vous connaissez certainement les « cahiers de vacances« . Ces mal nommés…. Vous savez… Ces fameux cahiers de révisions, que les éditeurs parent de couleurs chatoyantes pour les rendre attractifs aux enfants. Ces cahiers qui donnent bonne conscience aux parents.

« Il y a très peu d’études sur l’impact des cahier de vacances, explique Agnès Florin, professeure émérite de psychologie de l’enfant et de l’éducation à l’Université de Nantes. Mais l’une d’elles, publiée en 2005, a montré que c’était surtout les bons élèves qui les utilisaient, pas ceux qui pourraient en avoir réellement besoin. » 

Alors… au feu, les cahiers de vacances ! Profitons plutôt de cette période pour créer un moment d’apprentissage différent !

Apprendre de la vie réelle

« vivre c’est apprendre, apprendre c’est vivre ». Pendant les vacances, on relâche la pression que l’on met sur les enfants durant l’année. Ils ont droit de se coucher plus tard, de manger autrement, de sortir avec des copains… C’est donc une très riche période d’apprentissages divers et variés pour eux : ils font de nouvelles expériences, développent de nouvelles aptitude, testent de nouveaux goûts.

En fait, on revient à l’apprentissage naturel. En faisant (des recettes, des jeux…), en se trompant, en se posant des questions, en essayant, en découvrant des choses nouvelles, en vivant avec des personnes différentes, dans des lieux nouveaux…

« L’apprentissage, ce n’est pas du ‘gavage’ mais l’intégration consciente d’une information. Pour y parvenir, il faut aiguiser la curiosité, donner envie. Les compétences sont transférables quand on les rattache à quelque chose que l’enfant aime« , explique Florence Millot, psychologue pour enfants.  

Pourquoi ne pas en profiter pour consigner ces apprentissages, des découvertes, ces surprises, ces émotions ?

Cela pourrait s’appeler le « carnet des vacanturiers« . Le carnet des aventuriers des vacances. Mi-carnet de voyage, mi-carnet d’enquête. Ca vous dit ?

Qu’est-ce qu’on y écrirait ?

On y écrirait ce qu’on a appris, ce qu’on a ressenti, ce qu’on a fait. Cela pourrait être réalisé en famille, ensemble ou à tour de rôle. Avec une règle simple : la bienveillance. Les idées de chacun sont toutes de bonnes idées !

Suggestion : commencer quelques jours avant le départ. Cela fait donne encore plus envie d’être en vacances 🙂

Un carnet bourré de bénéfices

Les sciences le prouvent : écrire est extrêmement utile. On devrait d’ailleurs tous tenir un journal intime rappelle souvent Florence Servan-Schreiber. Cela permet d’évacuer des émotions, de préciser une pensée, de commencer à concrétiser des rêves… Voici une petite liste non exhaustive de tous les bénéfices qu’un tel carnet de vacanturiers pourrait avoir :

  • Apprendre : écrire permet de mémoriser des informations et de les ancrer dans une mémoire long-terme. En étant acteur de son apprentissage, l’enfant prend du plaisir tout en percevant l’utilité empirique de ce qu’il apprend à l’école.
  • Travailler ses compétences : ce carnet est un bon exercice d’écriture, d’orthographe, de géographie et aussi de maths (on peut très bien compter ce que l’on a acheté au marché par exemple). Ce carnet permet d’apprendre à organiser sa pensée, manier les mots pour s’exprimer avec précision voire concision. Et puis, réfléchir ensemble sur la journée permet de se poser peut-être des questions ou approfondir des choses que l’on a vues : au fait, quel était le nom de cet animal qu’on a vu au zoo ? Il était carnivore, tu es sûr ? Peut-être aussi l’occasion de faire des recherches sur internet pour compléter ? En faisant cela, les enfants réalisent que la connaissance est utile. Savoir lire ou à écrire permet d’échanger et diffuser ses idées, par exemple.
  • immortaliser les souvenirs. On le sait, on ressent chaque instant des choses particulières. Encore plus d’ailleurs quand on est en vacances ou en voyage. On se dit qu’on s’en souviendra à tout jamais… et pourtant ce n’est pas le cas. Ecrire est un moyen de garder en tête ce que l’on éprouve. Écrire un carnet de voyage, c’est aussi garder une trace des personnes que nous étions à un moment précis… c’est fascinant de relire son ressenti « de l’époque » a posteriori 🙂

Avec des enfants de quel âge ?

En fait, un peu à tout âge. On aura toujours plaisir à retrouver la trace de ce carnet.

  • Avec des enfants de moins de 3-4 ans, on peut proposer de faire de temps en temps un dessin qu’on pourra légender.
  • Avec les 4-5 ans, on peut leur demander de nous dicter quelques phrases. Et de dessiner, découper et faire des collages. On peut aussi amener des coloriages en rapport avec les vacances (ou lui dessiner un dessin au crayon) et lui demander de colorier.
  • Avec les 6-7 ans, ils peuvent commencer à écrire – mais dites-lui qu’on s’en fiche des fautes)
  • A partir de 8 ans, ils peuvent aussi rédiger.

Amusons-nous !

Le plus important est que l’on s’amuse. Ne pas se prendre la tête si les enfants n’ont pas envie d’écrire. Ce moment doit être fun. On peut, par exemple :

  • le faire tous ensemble,
  • ou le faire chacun son tour façon cadavre exquis : chaque soir, une personne est chargée de rédiger. Elle cache ce qu’elle écrit, et ne laisse visible que la dernière phrase. Le suivant doit donc repartir de cette phrase pour parler de la journée.
  • ou choisir un thème (ou une contrainte) par jour. Par exemple : raconter sous forme de BD, raconter en verlan…
  • ou confier des rôles à chacun : celui qui dicte, celui qui écrit, celui qui illustre…

Il ne faut pas rechercher pas la perfection. On peut peut-être imaginer la manière dont on aimerait revivre ces vacances dans 10 ans. De quoi aimeriez-vous vous souvenir ?

Plein d’idées pour se lancer

On peut le travailler à trois moments :

  • Avant les vacances :
    • confectionner le carnet, le choisir avec soin
    • lister toutes les idées des choses qu’on aimerait faire pendant les vacances
    • décrire ce à quoi on s’attend : c’est très amusant de comparer la manière dont on s’imaginait les vacances à ce qu’on a réellement vécu.
    • tracer sur une carte le plan des vacances avec les différentes étapes (si on va chez papy mamy par exemple puis à la montagne, par exemple). Une belle manière de réviser la géographie.
  • Pendant les vacances :
    • Décrire ce qu’on ressent, en essayant de mobiliser tous les sens : qu’est-ce qui nous surprend, nous rend heureux ? Est-ce qu’il y a des odeurs qui nous ont marqué, des sons inhabituels ?
    • Ce qu’on aime et n’aime pas.
    • Parler des gens que l’on croise : retranscrire des dialogues, des anecdotes qu’on nous a racontées, noter des informations sur les personnes.
    • Noter ce qui nous surprend
    • illustrer : dessiner, gribouiller, coller (tickets, cartes postales,…)…
  • Après les vacances :
    • Faites un bilan, revenez sur les idées reçues et les attentes que vous aviez au départ…
    • améliorer certaines pages que l’on n’avait pas eu le temps de finir correctement,
    • faire une page « mon top 3 »,
    • le relire pour le plaisir.

Bonus : piochez chaque jour dans cette liste de questions

Si vous n’avez pas le temps, ou simplement pour le plaisir, piochez dans cette liste de questions… et notez les réponses ou les débats 🙂

  • Qu’est-ce qui nous a fait rire aujourd’hui ?
  • Sucré ou salé? 
  • Qu’a-t-on appris dans la journée ?
  • Rêve ou Réalité ?
  • Qu’est-ce qu’on a mangé à midi ?
  • Une expérience marrante aujourd’hui ?
  • Pâtes ou pizza? 
  • Une chose rouge qui nous a marqués aujourd’hui ?
  • Quelle est la première chose dont on se souvient aujourd’hui ?
  • A-t-on rendu service à quelqu’un aujourd’hui ?
  • Préparer ou improviser ?
  • Comment noterait-on la journée entre 0 et 10 ? pourquoi ?
  • Quel super-pouvoir nous aurait été utile aujourd’hui ?
  • Un nouveau mot ?
  • La meilleure chose qui nous soit arrivée aujourd’hui ?
  • Thé ou Café ?
  • Notre endroit préféré de la journée ?
  • Un truc bizarre qu’on a entendu aujourd’hui ?
  • une blague à raconter ?
  • Bonjour ou Au Revoir ?
  • Qui a été le plus rigolo aujourd’hui ?
  • Quelqu’un a-t-il vu un triangle aujourd’hui ?
  • Ying ou Yang ?
  • Si ta journée était un film, cela serait lequel ?
  • Été ou hiver?
  • Si on était des personnages fictifs, qui serait-on ?
  • Notre parfum de glace préféré ?
  • Agir ou penser ?
  • Notre chanson préférée ?
  • Une date d’histoire qui nous a marqués aujourd’hui ?
  • Chocolat ou fromage ?
  • Si on pouvait déménager n’importe où, où irait-on en premier ?
  • tôt ou tard ?
  • Comment notre journée aurait-elle pu être encore plus géniale ?
  • Écouteurs ou silence ?
  • Se dépasser ou dépasser les autres ?
  • Qu’est-ce qui nous donne de l’énergie ?
  • To do (list) ou Not To Do ?
  • Qu’a-t-on chacun appris d’essentiel au cours de cette dernière année ?
  • De quoi sommes-nous fiers ?
  • Qui admire-t-on chacun ? Pourquoi ?
  • Passé ou Futur ?
  • Une citation qui nous inspire ?
  • Notre qualité principale ?
  • Lit ou canapé ?
  • 5 choses pour lesquelles nous sommes reconnaissants aujourd’hui ?
  • Quels sont les compliments qui nous ont profondément touchés ?
  • Action ou réaction ?
  • Quelles sont les personnes autour de nous qui font de nous une « meilleure personne » ?
  • Qu’aimerait-on dire aux personnes que nous aimons ?
  • Quels sont les meilleurs conseils que l’on nous ait donnés ?
  • T-shirt ou chemise ?
  • Si on pouvait faire un discours de 30 secondes à la Terre entière, que diriez-vous ?
  • Si on devait garder seulement 5 objets, quels seraient-ils ?
  • Film ou série ?
  • Quelle « petite chose » pourrait-on faire faire pour rendre la journée de quelqu’un meilleure ?
  • Lundi ou Vendredi ?
  • Comment peut-on réellement SAVOIR quelque chose de façon certaine ?
  • Si on était président(e), quelle serait la première mesure qu’on prendrait ?
  • Filmer ou se faire filmer ?
  • Si on était immortels, qu’est-ce qui changerait dans notre vie ?
  • Imaginons qu’on gagne une fortune : que fait-on ?
  • Stylo bic ou surligneur ?
  • Imaginez que l’école n’existe plus…
  • Si on était aux portes du Paradis et que l’on nous demandait « Pourquoi devrait-on vous laisser entrer ? », que répondrait-on ?
  • Chiot ou Chaton ?
  • Mika ou Florent Pagny ?
  • Cinéma ou Musique ?
  • Penser ou ressentir ?
  • Si nous devions mourir à minuit, que ferait-on à 23h45 ?

Qu’en pensez-vous ? Avez-vous déjà réalisé ce genre de carnet en famille ? Avez-vous d’autres idées de questions sympas pour lancer des débats ? N’hésitez pas à partager en commentaire 🙂

Commentaires

2 comments on “Le carnet des « vacanturiers »”
  1. Manuella dit :

    Comme toujours cette idée est géniale et me motive vraiment !! Ce qui peut être dur c’est de ne pas en faire une contrainte pour les enfants mais là aussi vous avez des propositions, votre article permet de commencer à y penser, de se préparer … merci beaucoup, vraiment pour ce blog joyeux utile et très intéressant !!
    Belles vacances à vous
    Manuella

    J'aime

    1. Valérie dit :

      Oooh ! Merci pour votre commentaire !🙏 Cela fait tellement plaisir 🙂

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s