Réflexions et analyses

Stopper son esprit avant de commencer une nouvelle tâche

On a pris l'habitude de tout enchainer. Enchainer les réunions, les tâches... A la fin de la journée, on a l'impression d'avoir été un hamster dans sa roue. Et si on se réservait des sas de décompression de 5 minutes entre chaque activité ?

« Désolée, je dois partir. J’ai une autre réunion qui s’enchaîne sur Zoom… »

Avez-vous remarqué que, depuis le début de la crise du COVID et de notre passage en télétravail, les réunions s’enchainent sans répit ?

Comme il n’y a plus de déplacement, on ne prévoit plus de temps de transport.

Logique.

Une réunion se termine à 10h ? On en programme une autre immédiatement après.

Ben oui : pas de risque d’être en retard à cause du RER ou pour n’avoir pas trouvé de place dans le parking.

Mais, au passage, on a perdu ce que permettaient ces demi-heures ou heures de battement entre les différentes réunions : le temps de pause.

Ce temps nous permettait de faire le bilan de la réunion passée mais également de préparer son esprit à passer à autre chose. (Et, au passage, d’absorber les risques de retard de réunion également…)

Personnellement, je m’aperçois que quand je suis est vraiment concentrée sur quelque chose, il m’est difficile de passer à autre chose.

Je suis sur ma lancée

Un peu comme un coureur ou un cycliste en pleine accélération : pas facile de décélérer, m’arrêter et commencer autre chose.

Conclusion, à la fin de la journée, j’ai l’impression d’avoir été comme un hamster dans sa roue : je n’ai pas arrêté. Et je suis fatiguée nerveusement.

Il me faut des sas de décompression.

Des sas qui me permettent de ne pas enchaîner ma journée non-stop.

C’est vrai entre les réunions.

Mais aussi entre les différentes tâches. Quand je termine une tâche, ce n’est pas non plus simple de passer de manière efficace à autre chose.

Alors j’ai décidé de planifier des sas de 5 minutes.

Juste 5 minutes, pas plus.

Mais 5 minutes durant lesquelles je déconnecte mon cerveau.

Je fais le vide pour faire un « reset » de mon cerveau.

C’est hyper efficace.

5 minutes pendant lesquelles on ne pense ni au sujet qu’on vient de quitter, ni à celui qui arrive.

5 minutes pour se ressourcer.

Mais parce que ce n’est pas simple de stopper et ne rien faire, j’ai découvert certaines activités qui permettent de faire le vide.

Voici quelques idées :

  • durant les 5 minutes, lister sur une feuille le maximum d’objets verts (ou le maximum d’animaux, de capitales, … la liste est loin d’être exhautive…)
  • colorier des mandalas
  • bouger (marcher pour avancer dans votre objectif des 10 00 pas ?)
  • boire un veau d’eau doucement
  • se concentrer sur une sensation (vos pieds, votre dos, …)
  • faire un exercice de respiration avec la cohérence cardiaque par exemple.

En fait, le but est de limiter le nombre de ses pensées.

Pour se ressourcer.

Chacune de ces activités permet de se concentrer sur autre chose que ses pensées. Et c’est très agréable.

Avez-vous déjà essayé de prendre juste 5 minutes entre chaque tâches ? Et vous, quelle activité vous fait du bien ?

À propos Valérie

Je m’appelle Valérie, je suis mariée, mère de 3 enfants, et entrepreneure. J’ai co-fondé WeNow, une start-up qui vise à réduire l’impact des déplacements en voiture sur la planète. Pour en savoir plus sur cette aventure : wwww.wenow.com Multi-passionnée, je m’intéresse en particulier à la pédagogie, au développement personnel et à tout ce qui touche aux sciences comportementales ou aux travaux sur le cerveau. Fin novembre 2018, j’ai suivi le forum « Wake up, ou comment arrêter de vivre sa vie à moitié endormie ». J’ai décidé que je voulais vivre une année extraordinaire. Pour cela, je pose des actes à la hauteur de mes ambitions, pour être « le changement que je veux voir dans le monde » comme le suggérait Gandhi.

2 comments on “Stopper son esprit avant de commencer une nouvelle tâche

  1. Tout à fait d’accord ! en tant que future pro de santé, je compte bien instaurer un rituel « 5mn recentrage » au début de chaque séance, soit seule soit avec la personne reçue : respiration, relaxation, pourquoi pas une posture facile de yoga, automassage… une série ritualisée de petits gestes, adaptée à chacun, ayant pour but de se recentrer « ici et maintenant ». Cela me semble essentiel dans notre monde où immédiateté et simultanéité nous envahissent ! Merci

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :