« Maman, je m’ennuie… »

Fin des vacances. Le temps est maussade. Les enfants tournent en rond dans la maison. Et soudain, la phrase qu’on craignait tombe : « Maman, je m’ennuie ». L’ennui est l’ennemi terrible de notre époque. Avec la multiplication des réseaux sociaux, la tyrannie de la performance, on ne sait plus s’ennuyer, on a même peur de s’ennuyer. Cette peur du vide, de se retrouver seul avec soi-même. C’est terrible, n’est-ce pas ? Alors, apprenons à nos enfants à s’ennuyer…

Les bienfaits de l’ennui

1/ S’apprivoiser

Savoir être bien avec soi-même est un art qui se perd. Il y aura forcément un jour où l’on se retrouvera seul. Apprendre à s’ennuyer, c’est donc apprendre à aimer vivre avec soi. S’il est trop habitué à être entouré et diverti, un enfant qui se retrouve seul peut trouver ce moment angoissant.

2/ Développer ses connaissances

Lorsqu’un enfant s’ennuie, il observe le monde qui l’entoure, il acquiert des connaissances par lui même, il donne du sens au monde et aux phénomènes. L’ennui est un formidable catalyseur de l’apprentissage.

3/ Acquérir de la confiance en soi

Un enfant qui s’ennuie va faire des choix autonomes et prendre des décisions pour trouver une activité à faire. Il apprend a prendre des initiatives, et prend confiance en lui.    

4/ Favoriser la créativité

S’ennuyer, c’est faire appel à son imaginaire. Quand il n’a rien à faire, l’enfant va stimuler son imagination et sa créativité pour créer, trouver un jeu, inventer des histoires, etc.

5/ Découvrir ses passions

« Je ne sais pas quoi faire ». Quand il s’ennuie, l’enfant va devoir faire un travail intéressant sur lui-même : trouver ce qui lui ferait plaisir. C’est un fabuleux exercice de retrouver ses émotions, ses envies, ses désirs, développer des projets. C’est pour cela qu’il est important de résister à la tentation de lui dire quoi faire.

6/ Penser, développer des idées

Quand on s’ennuie, on pense à ce qu’on a entendu, lu… Et on ordonne nos idées, nos réflexions. En particulier à l’adolescence. Saviez-vous que Einstein a passé un an à ne rien faire ? Ecoutez cette vidéo sur les bienfaits de l’ennui à l’adolescence.

Alors, que faire quand il s’ennuie ?

L’ennui est un défi immense pour les parents. En fait, il s’agit avant tout de ne pas systématiquement répondre à la demande de l’enfant. Quand il est petit, on peut commencer à jouer avec lui, puis le laisser jouer seul, lui donner des missions. Mais vers 7/8 ans, il devrait être en capacité de jouer seul, de décider de prendre un livre. Il est donc bon de résister à l’envie de lui proposer des projets, de lui dire quoi faire. En revanche, vous pouvez l’aider en lui posant des questions pour l’aider à réfléchir… sans lui apporter de solution.

La tentation est de faire appel aux « baby sitters » du 21e siècle, à savoir les écrans. C’est utile, magique parfois surtout quand on en est à la centième répétition de « je m’ennuie ». Mais les écrans ne doivent pas devenir un réflexe, car, en agissant de la sorte, les enfants risquent d’avoir vraiment peur de se retrouver seuls. C’est donc important de fixer un temps limite. Et réussir à « tenir bon »…

Les parents et l’ennui

Car oui, en fait, la manière dont on agit face à l’ennui de nos enfants parle plus de la manière dont, nous, parents, nous concevons l’ennui.

  • « si je laisse mes enfants s’ennuyer, je suis un mauvais parent« . Ce n’est pas parce qu’on laisse son enfant s’ennuyer qu’on est un mauvais parent. Au contraire.
  • « si je laisse mes enfants s’ennuyer, ils vont faire des bêtises« . Bien sûr, il faut rappeler le cadre. Mais leur laisser une relative liberté – tout en restant dans un cadre de sécurité – pour faire des expériences par eux-mêmes est très sain… Vous pouvez relire cet article que j’avais écrit il y a quelque temps « Encouragez vos enfants à faire des expériences« . Des bêtises, on en a tous fait. Et, quand on y pense, ce sont parfois nos meilleurs souvenirs, non ? Alors, pensez à veiller à la sécurité. Mais les laisser tester… Oui, oui, même si cela fini avec de l’eau partout dans la cuisine.
  • « c’est horrible de s’ennuyer« . Ce que dit l’adulte compte moins que ce qu’il fait : l’enfant le regarde et le prend comme modèle. Les parents doivent donc interroger leur propre comportement, chasser cette peur du vide et limiter l’usage des écrans qui les affranchissent de toute attente. Montrez à votre enfant qu’il est agréable d’être seul et de prendre du temps pour soi. Montrez l’exemple en vous accordant des moments en solo même quand il est là.

Le « vide » n’est pas « un ennemi à combattre », mais un « bonheur à cultiver ». Et vous, avez-vous le temps de vous ennuyer ?

Commentaires

3 comments on “« Maman, je m’ennuie… »”
  1. Solenne dit :

    Merci encore pour cet article.
    J’ai un 8 ans qui a toujours été materné par sa grande sœur, et qui ne sait pas être seul, qui ne sait pas jouer seul. Même si avec la lecture, c’est mieux.
    Il y a encore du travail à faire, et comme il est créatif, je sens que l’ennui pour l’aider développer cela et à lui donner confiance en lui, aussi peut-être.
    Quant à moi, je ne connais pas l’ennui. J’ai envie de tout lire, tout voir, tout essayer, tout faire. J’ai une to-do liste qui sera trop longue encore même si on s’y met avec les 2 générations à venir. Et c’est un problème aussi, car a génère beaucoup de frustrations de ne pas pouvoir tout faire…

    Aimé par 1 personne

  2. Valérie dit :

    aaaah ! cette vieille et sournoise envie de tout faire ! je connais aussi ! Mais je suis de plus en plus convaincue qu’il faut réussir a prendre quelques heures (voire quelques minutes) dans la journée pour ne faire que penser (aller marcher seul ? méditer ?) pour retrouver aussi l’envie de faire de nouvelles choses et encore plus d’idées… et surtout des idées plus fraiches ! 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Solenne dit :

      Oui, je suis bien d’accord. Il m’a fallu du temps pour m’en rendre compte, mais l’idée est bien ancrée désormais!

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s