Astuces à tester

Le dessin méditatif : dessiner pour se détendre

Dessiner est un super moyen de se déconnecter profondément quelques minutes au cours de la journée...

On le sait, il est bon de s’octroyer régulièrement des pauses au cours de la journée – même si ces pauses ne font que quelques minutes. Si cela vous intéresse de creuser ce sujet, j’en parle d’ailleurs dans cet article : 10 minutes de « temps en jachère » par jour

Ces pauses permettent de faire redescendre le stress, de laisser le cerveau se reposer pour mieux se re-concentrer ensuite.

On peut faire ces pauses de plein de manières différentes : rien faire, s’octroyer une courte sieste 💤, une pause respiration💨, boire un verre 🚰… ou dessiner✍️ !

Car, oui, dessiner est un super moyen de se déconnecter profondément quelques minutes.

Et, le plus fort, c’est qu’on n’a pas besoin d’être Picasso.

Il suffit de colorier des mandalas ou dessiner des motifs géométriques.

Quoi ?? Je ne suis plus en maternelle !?🤪

Et oui, le coloriage est bon pour la santé ! 😉

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle on voit fleurir tous ces carnets de coloriages pour adultes.

Mais dessiner des motifs géométriques, c’est pas mal non plus. Et ca ne nécessite pas grand-chose, à part un bout de feuille et un crayon ou un stylo.

C’est ce qu’on appelle le dessin « méditatif« .

Qu’est-ce que le dessin méditatif ?

Le dessin méditatif est le fait de dessiner – ou de colorier – des dessins constitués de motifs répétitifs.

Souvent abstraits, ce sont des dessins qui reprennent en boucle des motifs de différentes influences : Zen Doodle, Zentangle, Mandala, motifs d’inspiration ethnique…

Exemples de dessins « méditatifs »

Les bienfaits du dessin méditatif

Comme toute activité artistique, le dessin – et en particulier ce type de dessin – permet une absorption totale dans la technique qui fait oublier le monde extérieur avec plusieurs bénéfices.

1. Augmentation de la concentration

Le tracé rythmique du dessin méditatif favorise la concentration.

2. Augmentation du bien-être

Le fait de porter toute son attention sur le dessin – et en particulier sur le processus de réalisation de ce dessin – nous oblige à rester dans l’instant présent. Cela entraîne naturellement un état de détente profond, proche de l’état méditatif dont les bienfaits sont proches de ceux du yoga : très utile pour lutter contre le stress.

Plusieurs études en milieu hospitaliers ont ainsi démontré que le coloriage de formes complexes comme les mandalas, permet à la fois de focaliser l’attention des patients tout en diminuant le stress dû à l’environnement des soins.

On peut ressentir les bienfaits dès 5 minutes, à condition de se concentrer sur le processus créatif

Pour que le dessin méditatif ait le plus d’impact positif, il est important de se concentrer sur le processus créatif, pas sur le résultat final du dessin.

Dans une étude publiée dans la revue Art therapy, des chercheurs américains ont, en effet, découvert que le niveau d’anxiété des participants pouvait baisser dès les 5 premières minutes de dessin. A la fin de l’expérience, 75% des participants avaient vu leur taux de cortisol (hormone de stress) diminuer. Seuls ceux qui désiraient avant tout réussir leur œuvre n’ont pas vu leur taux diminuer.

➡️ 💡 Lâcher prise, faire confiance au processus, c’est une des clés pour atteindre un véritable bien-être et l’état de « flow ».

« La créativité nous invite à lâcher prise sur notre besoin de contrôler » – Petrea Hansen

Plus on le pratique, meilleur cela devient

Comme toute pratique, elle s’améliore avec le temps. L’habitude crée l’aisance, et plus on est à l’aise… plus on se détend.

Alors, comment commencer ?

Parce qu’il s’agit bien de cela… commencer…

En lisant ce type d’article, on peut se dire « Hm, ca parait intéressant, je le ferai plus tard« . Et puis… on oublie 😅

Je le sais d’autant mieux que c’est mon cas.

Cela fait un moment que je veux me lancer et faire des pauses « dessin » dans ma journée.

Sauf que, je ne m’y suis jamais mise.😰

Pourquoi ?

  • Parce que je n’avais pas le matériel sous la main.
  • Pas de modèle non plus.
  • Ni pris la résolution de me bloquer du temps pour le faire.

Bref. Tout plein de bonnes raisons, n’est-ce pas ?🤪

Alors, voilà. Ayant analysé ce qui m’a empêché de m’y mettre, j’ai décidé d’écrire ce post de blog.

➡️ J’ai compilé de nombreux modèles de dessins ci-dessous. Avec souvent une vidéo associée qui permet de comprendre comment les réaliser. Ils sont plus ou moins simples. Et le résultat final (même si on doit rester centré sur le processus créatif 😁) est très chouette.

➡️ Et voilà la recette que je me propose de suivre pour être sûre de le faire demain. Ce soir :

  • je fais le tour des modèles de dessins proposés dans cet article et j’en choisis – pour commencer, je vais faire attention à en choisir un simple à réaliser
  • je prépare une feuille et un stylo (ou un crayon) que j’aime bien sur ma table de travail pour demain (ou dans ma sacoche si je pars au bureau)
  • Eventuellement, je vais dessiner sur ma feuille un carré (qui sera le cadre de mon dessin)
  • je planifie 5 minutes dans ma journée, les fameuses 5 minutes que je vais consacrer à dessiner. Idéalement après une tâche ou une réunion. Ou sinon je vais peut-être mettre une alerte sur mon téléphone.

Puis demain,

  • au moment où vous j’ai décidé de passer ces 5 minutes de dessin, je prendrai juste quelques secondes pour voir comment je me sens à cet instant précis
  • je mettrai le chronomètre de mon téléphone sur 5 minutes
  • puis je commencerai à dessiner, en m’appliquant à suivre les figures durant 5 minutes.
  • Si je n’ai pas fini le dessin, ce n’est pas grave. je m’arrêterai quand même à 5 minutes (c’est important de respecter ses propres engagements)
  • Puis je ferai à nouveau un point sur comment je me sens pour voir si cela m’aura fait du bien.

Allez, chiche, de mon côté je m’y mets.

Et vous ?😉

Je serais ravie que vous me partagiez votre expérience si vous choisissez aussi de vous lancer dans ce défi avec moi 🤩

Résultats de l'étude menée par le Dr Somphone Schwarzer de l'AUC, présentés lors de la conférence sur la résilience à Nashville, Tennessee, USA, le 14 avril 2019.

À propos Valérie

Je m’appelle Valérie, je suis mariée, mère de 3 enfants, et entrepreneure. J’ai co-fondé WeNow, une start-up qui vise à réduire l’impact des déplacements en voiture sur la planète. Pour en savoir plus sur cette aventure : wwww.wenow.com Multi-passionnée, je m’intéresse en particulier à la pédagogie, au développement personnel et à tout ce qui touche aux sciences comportementales ou aux travaux sur le cerveau. Fin novembre 2018, j’ai suivi le forum « Wake up, ou comment arrêter de vivre sa vie à moitié endormie ». J’ai décidé que je voulais vivre une année extraordinaire. Pour cela, je pose des actes à la hauteur de mes ambitions, pour être « le changement que je veux voir dans le monde » comme le suggérait Gandhi.

0 comments on “Le dessin méditatif : dessiner pour se détendre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :