Comment faire aimer la géographie à un matheux ?

Il y a les élèves plutôt « scientifiques » – ceux qui aiment les sciences telles que les maths, la physique, la chimie, la bio… – et les « littéraires » » – ceux qui préfèrent l’histoire géo, le français, la philo, … A la maison, j’ai un exemplaire des deux : mon aîné est plutôt littéraire. Le second plutôt scientifique. En tous cas pour l’école. Parce qu’à la maison, ce n’est pas aussi évident. Notre « littéraire » dévore le journal « Sciences et vie junior » et adore les expériences scientifiques. N’est-ce pas des sciences ? L’autre, celui qu’on pourrait dire « scientifique », aime écouter les histoires inventées par son frère et connaît par cœur les drapeaux du monde. N’est-ce pas du français et de la géographie ? Pourquoi donc, à l’école, le français, l’histoire et la géo, ça ne passe pas ?

Peut-être parce que les matières sont enseignées avec un parti-pris : les matières scientifiques sont enseignées avec de manière « scientifique ». On ne « raconte » pas les maths. Et pourtant on le pourrait. Les littéraires, qui préfèrent les mots ou les histoires se sentent exclus par les alignements de chiffres et de conventions. Et, de la même manière, un scientifique peut ne pas se sentir à son aise devant des savoirs trop littéraires. Il doit apprendre des mots compliqués, faire des phrases construites quand il préfère des raisonnements ou des énigmes. On pourrait penser que, comme il y a de nombreux chiffres en géographie (latitude/longitude, PIB, nombre d’habitants…) cela pourrait parler aux scientifiques… Et bien non, cela ne fonctionne pas. Dans ce cas-ci, les chiffres glissent sur leur esprit avec les phrases qui les enrobent. C’est en tous cas ce que je peux constater avec mon second.

Alors comment faire aimer la géographie à un matheux ? Et si la solution était de lui proposer de retrouver une approche concrète et « ingénieure » ? L’objectif est qu’il retrouve du sens à cette discipline. Un sens qui lui parle à lui. Qui lui montre que c’est utile dans sa logique à lui. Quand je regarde la manière dont mon fils aborde les maths, il aime résoudre des énigmes, construire des raisonnements, jouer avec les chiffres. Pour lui faire aimer la géographie, il faut donc lui présenter la géographie sous cette facette-là. La facette des énigmes, des calculs, des formes.

Jouer avec les chiffres

Petit exemple : demandez-lui quel est la distance la plus longue sur Terre qu’un humain pourrait marcher (sans tricher : on a bien dit marcher : pas nager, prendre un bateau ou autre), combien de jours cela prendrait, combien de pays il devrait traverser et montrer son passeport…

La réponse :

Joseph Pisenti (chaîne Youtube Real Life Lore) a réalisé une vidéo très marrante dans laquelle il explique comment parcourir la plus longue distance à pied, d’un point à l’autre du Monde : le trajet part de Cape Town, en Afrique du Sud, et se termine à Magadan, en Russie. Ce qui représente une distance de 22 387 km. 

Aucune description de photo disponible.

Google Maps estime qu’il faudrait 4 492 heures pour la parcourir, ce qui se traduit par 187 jours de marche ininterrompue. Si vous décidiez plutôt de marcher 8 heures par jour (bien plus raisonnable), il vous faudrait 562 jours pour effectuer le trajet. Selon Joseph, il faudrait en réalité à peu près trois ans ! Il explique aussi dans quelle mesure ce parcours poserait de nombreux problèmes, notamment lors du franchissement de nombreuses frontières. Jusqu’ici, d’ailleurs, le défi n’a encore été relevé par personne. Voici la fameuse vidéo :

Et la plus longue navigation ? Réponse ici

Les énigmes

Je disais plus haut, les élèves matheux aiment en général les énigmes. On peut tout à fait le faire en géographie. J’ai trouvé un super site qui a préparé des cartes énigmes sur des pays du monde. On peut y jouer en classe, ou à la maison. il suffit d’imprimer les cartes disponibles sur le site. Sur chaque carte, 5 indices successifs permettent d’identifier un pays que l’enfant doit ensuite retrouver sur la planisphère. Je trouve cette idée géniale. Lien vers le site Melimelune

Si vous voulez d’autres idées pour faire aimer la géographie à votre enfant, lisez également l’article « Faire aimer la géographie aux enfants« .

Et vous, avez-vous un enfant qui n’accroche pas avec la géographie ? Avez-vous trouvé une approche qui lui plait ? N’hésitez pas à partager en commentaire !

Crédits : Brilliant Maps/ Google Earth / source : Trust my science / creapills

Commentaires

2 comments on “Comment faire aimer la géographie à un matheux ?”
  1. Solenne dit :

    Je pense que ces idées et le jeu d’énigmes va beaucoup nous servir dans les semaines à venir!

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s