La confiance en soi n’existe pas

Nous avons tous envie que nos enfants aient confiance en eux. Comment peut-on leur donner confiance ?

J’ai adoré cette vidéo d’Isabelle Filliozat qui remet les points sur les « i ». La confiance en soi n’existe pas. En tous cas pas au sens de ne jamais avoir de doute. C’est une illusion. Et ceux qui réussissent ont souvent… peu confiance en eux ! Chercher à tout prix à avoir confiance en soi serait… une chimère ?

Voilà qui est étonnant et peut-être rassurant et déculpabilisant pour les parents que nous sommes (mais peut-être aussi pour nous-mêmes) !

Isabelle Filliozat est une psychothérapeute française, didacticienne en psychothérapie, conférencière et auteure de nombreux livres.

Elle explique dans la vidéo (ci-dessous) que la confiance en soi est un peu une notion tarte à la crème qui recouvre beaucoup de réalités. Il existe plusieurs manières d’avoir confiance en soi :

  • sécurité intérieure : être légitime, à sa place, se sentir appartenir à
  • confiance en notre personne propre : confiance dans nos désirs, pensées, ce que « moi » j’apporte en plus
  • confiance en nos compétences : il est utile de ne pas avoir confiance dans nos compétences trop tôt ! Nous avons besoin de douter pour apprendre, nous avons besoin de laisser de l’espace dans notre cerveau pour apprendre de nouvelles choses et construire les compétences.
  • confiance relationnelle : « j’ai confiance dans le fait que les autres peuvent m’apprécier« 

Construire sa sécurité

Dans la vie, on peut avoir l’impression de perdre cette confiance. En général, c’est une réponse biologique et appropriée à la situation. Notre coeur s’accélère. On ne peut rien faire. On interprète la réaction de notre corps comme une dévalorisation.

En revanche, rien que le fait de savoir ce qui se passe dans notre corps, d’analyser la situation, on reprend du pouvoir. Et aide à ralentir le coeur.

Quand on a ce sentiment de perte de confiance en soi et qu’on vit la situation comme un échec, il suffit de se poser des questions sur notre peur :

  • De quoi ai-je eu peur ?
  • quel était le besoin qui n’était pas satisfait ?
  • Est-ce que réussir ne m’aurait pas mis en risque ?

Quand on sait qu’on va se retrouver dans une situation compliquée, il est important d’anticiper ses peurs et construire sa sécurité intérieure.

Pour cela, elle préconise de

  • regarder ses propres atouts, ce que j’apporte dans la situation
  • de se connecter avec son souffle, son corps
  • Mais également et surtout d’identifier ce que nous avons envie d’apporter.

Je trouve hyper intéressant de regarder nos atouts comme ce que nous avons devant nous, et pas ce que nous avons fait jusque-là. C’est ce que nous avons envie de construire qui est important. Parce que nous sommes celui que nous avons envie de devenir. Et la compétence, nous la construirons.

Comment encourager cette confiance chez nos enfants ?

La confiance est naturelle ! Il suffit juste de ne pas la briser.

Ce qu’elle prône est tout bête : il suffit de jouer avec eux !

Je vous recommande de voir et revoir cette vidéo 🙂

Commentaires

4 comments on “La confiance en soi n’existe pas”
  1. Solenne dit :

    Cette femme est passionnante! Voilà un sujet très intéressant et passionnant!

    Aimé par 1 personne

    1. Valérie dit :

      merci Solenne !

      J'aime

  2. Merci pour cet article très intéressant !!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s