Binaural beats : des sons pour se concentrer ou se relaxer

Problème de concentration ? Envie de vous relaxer ? Mettez un casque sur vos oreilles et recherchez sur internet « binaural beats »…

Binaural beats, qu’est-ce que c’est ?

A l’instar des illusions optiques, les « binaural beats » ou « battement binaural » sont des illusions auditives créées par une différence de sons envoyés dans les deux oreilles.

En effet, si on envoie 2 sons de fréquences légèrement différentes à chacun de nos oreilles, le cerveau crée ex nihilo un rythme. Cet effet a été découvert en 1839 par physicien et météorologue autrichien, le Docteur Heinrich Wilhelm Dove. En 1839 il découvre par hasard l’effet des battements binauraux en jouant deux sons séparés dans chaque oreille.

La fréquence sonore perçue par le cerveau correspond à la différence entre les deux fréquences présentées à chaque oreille. Par exemple, on obtient un battement binaural de 10 Hz en jouant une fréquence de 210 Hz dans une oreille et une fréquence de 200 Hz dans l’autre.

La différence entre les deux fréquences doit être faible pour que l’effet se produise, sinon les deux tons seront entendus distinctement et aucun battement ne sera perçu. Et quand on retire le casque, on n’entend pas non plus ce rythme.

Binaural beats : des effets relaxants ou « concentrant »

Dans notre cerveau, l’activité neuronale génère du courant électrique. L’intéraction de tous ces neurones entre eux, produit des oscillations à des fréquences qui peuvent être mesurées avec un électroencéphalogramme (EEG).

Plusieurs phénomènes extérieurs peuvent influencer le rythme des ondes cérébrales. La science a découvert que c’est généralement un effet de résonance qui est en cause. Le battement régulier des tambours de même que le chant grégorien ou des activités physiques rythmées comme la marche procurent, à la longue, cet effet. 

En 1973 Gerald Oster, psychologue américain, découvre qu’en écoutant deux sons de deux fréquences différentes dans chaque oreille, le cerveau réagit en émettant des ondes spécifiques, produisant une sorte d’hypnose sonore sur l’auditeur.

Le cerveau pourrait donc synchroniser son activité sur le rythme proposé. Mieux. Les deux hémisphères du cerveau fonctionnent habituellement à des rythmes différents. Les sons binauraux permettraient de les synchroniser ce qui améliorerait le bien-être ou la concentration.

Le cerveau fonctionne sur 4 types de fréquences :

Les ondes delta (0,5 à 3 Hz). Ces ondes sont les plus lentes. On les mesure dans le cerveau lorsqu’on est en sommeil profond ou en méditation. Synchroniser le cerveau sur ce rythme aiderait à glisser dans le sommeil.

Les ondes thêta (3 à 8 Hz). Elles sont constatées dans le cerveau durant la période qui se situe entre le sommeil et l’éveil, un peu avant de s’endormir, ou juste avant que d’être vraiment réveillé. Là où les rêves se produisent. Synchroniser son cerveau sur ces fréquences favoriserait la méditation.

Les ondes alpha (8 à 12 Hz). Ces ondes correspondent à l’état apaisé du cerveau conscient. Elles améliorent le fonctionnement du cerveau pendant les tâches impliquant la mémoire et améliorent la créativité chez certains individus. Synchroniser son cerveau sur ces fréquences favoriserait la créativité ou la détente après une séance de travail.

Les ondes bêta (12 à 38 Hz). Le cerveau émet ces ondes lorsqu’il est éveillé et alerte.

Les ondes Gamma (supérieures à 40 Hz) – C’est l’état de concentration accrue. Lorsque vous êtes très concentré, vous êtes à votre meilleur. Synchroniser son cerveau sur ces fréquences favoriserait l’énergie et la concentration.

A tester !

Une équipe universitaire danoise aurait démontré que « l’écoute de 12 minutes de ces battements avait le même effet en terme d’amélioration de la concentration que la méditation après quatre semaines de pratique.« , d’après un article des Echos.

Bon. Comme pour toutes les techniques, il y a ceux qui en vantent les bienfaits. Et il y a ceux qui les décrient. En fait, il semblerait surtout qu’il y ait eu très peu d’études scientifiques permettant de juger des effets.

Pour ma part, j’ai testé l’écoute de Binaural beats en travaillant. J’apprécie et ai vraiment le sentiment d’être concentrée. Surtout en open space.

A tester pour savoir si cela vous plait et vous convient ? A proposer aux enfants pour se concentrer durant les devoirs ?

Pour en trouver, c’est très simple. Il suffit juste de taper « binaural beats » sur google…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s