Une règle toute simple pour arrêter de procrastiner

Cela fait 1 heure qu’il est devant ses devoirs. Il est sorti 3 fois pour aller boire. Il a trouvé une bout de papier et en a fait un avion. Il a griffonné un dessin sur son cahier de brouillon… Bref : il procrastine.

La procrastination est un mécanisme de défense de notre cerveau

On a tous connu (ou on connait) des moments comme celui-ci. Des moments où l’on recule le moment où l’on va s’attaquer à une chose plutôt désagréable / longue / dont on a peur / a enjeu pour nous… (cochez la réponse qui vous plait).

Mel Robbins, coach et auteur du livre intitulé La Règle des 5 secondes explique que c’est normal. Ce n’est pas qu’on manque de motivation. C’est lié à la manière dont notre cerveau fonctionne. Il nous protège de ce qui fait peur, ce qui est difficile.

« Our minds are designed to stop you at all costs from doing anything that might hurt you. »

Mel Robbins

La méthode : décompter de 5 à 1

Elle suggère une méthode toute simple pour piéger son propre esprit.

Au moment où l’on se dit qu’on va se lancer dans une tâche, tout simplement compter 5, 4, 3, 2, 1, GO !… et se lancer.

Pourquoi ca marche ?

Parce qu’au bout de 5 secondes, notre cerveau risque de développer des obstacles à l’action en créant des doutes, des peurs. Agir dans le laps de temps des 5 secondes permet de court-circuiter le mode réflexion et de passer à l’action.

Par ailleurs, d’après des neuroscientifiques, rien que le fait de se mettre à compter stoppe les boucles de réactions que nous avons acquises et que nous répétons inlassablement. Quand on arrive à « 1 », l’habitude (et toutes les autres qui la suivent) sont rompues.
Commencer un rituel permet de créer de nouvelles habitudes. La règle des 5 secondes devient alors une routine qui génère du courage, engendre l’action avec confiance. Et grâce à cette routine tu te prépares au succès.

Et enfin, pourquoi compter à l’envers ? Parce que compter à l’endroit ne fonctionne pas. Car décompter demande de la concentration. Arrivé à « 1 », le cortex préfontal est réveillé et engendre le mouvement…

Commentaires

2 comments on “Une règle toute simple pour arrêter de procrastiner”
  1. Solenne dit :

    J’avais déjà lue cette idée, sans essayer de la mettre en pratique, moi qui suis la reine de la procrastination tétanisée par la peur d’échouer. Mais la vidéo est très parlante, je vais essayer!
    Merci! 😉

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s