A nos enfants : n’attrapez pas froid aux yeux…

En cette rentrée si particulière pour nos enfants, qui doivent faire face au renforcement des mesures de sécurité liées à la pandémie de COVID-19 mais également à la menace attentats, je tenais à vous faire lire les paroles de « Attrape pas froid » de Linda Lemay chanteuse québécoise.

Ce week-end, cette chanson m’a frappée en plein coeur, tellement elle me parait d’actualité.

Dans cette chanson écrite après les terribles événements de Charlie Hebdo, Linda Lemay s’adresse à sa fille, et lui confie que si elle a envie de la laisser voler de ses propres ailes, ses angoisses de mère la poussent à vouloir continuer à la protéger, comme quand elle était enfant, du monde extérieur. 

Un titre fort qui donne courage, et nous fait réfléchir sur la manière dont nous allons réussir à dessiner un monde ouvert, positif à nos enfants, en leur permettant de vivre librement.

« J’ai une espèce de boule / Coincée dans l’estomac / Un gros côté mère poule / Que je combats crois moi »

« Je veux pas que tu m’aigrisses du coeur / En suivant des régimes de peur« 

Depuis que t’es toute petite
Que ton bagou me charme
Tu aimes faire le pitre
Et nous faire rire aux larmes
Depuis que t’es tout poupon
Que tu dis tout ce que tu penses
Tu cries tes opinions
Sans craindre les conséquences
Je sais que ce serai mal
De te dire de te taire
Parce qu’y a sifflé des balles
Sur notre coin de terre
Plus il tombe de têtes
Plus il faut relever la tienne
Oublie que je m’inquiète
Mais n’oublie pas que je t’aimeDepuis que t’es toute gamine
Que je te fais promettre
De ne pas courber l’échineDe ne pas te soumettre
Mais là y’a mon instinct
Qui crie d’aller te cacher
Aussi creux aussi bien
Que tu peux mon bébé
J’ai une espèce de boule
Coincée dans l’estomac
Un gros côté mère poule
Que je combats crois moi
J’ai juste envie de te dire
De rester bien au chaud
Te dire de te couvrir
Des pieds jusqu’au cerveau

Attrape pas froid
Aux yeux
Garde ton audace
Attrape ta foi
En Dieu
S’il te menace
Attrape pas froid
Aux yeux
Ma belle enfant terrible
Prends ton courage
A deux main libres

Je veux pas que tu m’aigrisses du coeur
En suivant des régimes de peur


J’ai pas le droit mon amour
De te couver comme une lâche
D’écraser ton humour
D’ébranler ton courage
Je veux pas que tu tournes rond
Du coin de tes sarcasmes
Parce que les religions
Ont pas le sens de la farce
Tu vas te geler les doigts
Si tu les laisses dormir
Loin des crayons de bois
Loin des crayons de cire
Tu vas ter geler les lèvres
Si tu les enfoulardes
N’aies pas peur de la crève
Ne sois pas sur tes gardes
Va jouer là où tu veux
Ma belle enfant fragile
Même si dehors il pleut
Un malheureux grésille
Plus le sol est glissant
Plus faut que tu patines
Plus le monde est terrifiant
Plus faut que tu le dessinesAttrape pas froid

Aux yeux
Garde ton audace
Attrape ta foi
En Dieu
S’il te menace
Attrape pas froid
Aux yeux
Ma belle enfant terrible
Prends ton courage
A deux main libres

Je veux pas que tu m’aigrisses du coeur
En suivant des régimes de peur


C’est vrai que j’ai juste envie
De te mettre des mitaines
De te foutre l’esprit
Dans un bonnet de laine
Je veux pas qu’on t’intimides
Parce que t’as des idées
Mais ce serait stupide
De te les refouler
C’est pas vrai que c’est interdit
De jouer avec le feutre
Il reste un paradis
Il reste un terrain neutre
Ne joue pas à cache cache
Au creux de mes jupons
Laisse couler ta gouache
Je t’en donne la permission

Attrape pas froid
Aux yeux
Garde ton audace
Attrape ta foi
En Dieu
S’il te menace
Attrape pas froid
Aux yeux
Ma belle enfant terrible
Prends ton courage
A deux main libres

Je veux pas que tu m’aigrisses du coeur
En suivant des régimes de peur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s