Astuces à tester

Cligner des yeux, une technique pour reposer son cerveau

Petite fatigue ou besoin de vous re-concentrer ? Clignez des yeux !

Petite fatigue ? Besoin de vous re-concentrer ?

Clignez des yeux !

Ca parait incroyable ?

Ecoutez plutôt cela.

La vision est à la fois notre principale source d’information (environ 70% des informations passent par elle) et la plus consommatrice des fonctionnalités de notre cerveau. Des neurobiologistes ont mesuré que 30 % du cortex est mobilisé pour interpréter ce que l’œil voit (formes, couleurs, distances…).

A titre de comparaison, seuls 8 % sont consacrés au traitement des informations tactiles et 3 % aux informations auditives.

Pourquoi la vision mobilise-t-elle autant notre cerveau ? Parce que l’image perçue est une création de notre cerveau. On peut s’en rendre compte dans certaines expériences où l’on masque une partie d’une lettre ou d’un objet : le cerveau peut reconnaître de quel objet il s’agit en reconstituant la partie manquante.

La vue est donc aussi le sens qui fatigue le plus notre cerveau.

Des chercheurs japonais de l’équipe de Tamami Nakano, de l’université d’Osaka, ont montré que cligner des yeux permettait d’accorder un répit au cerveau.

L’expérience qu’ils ont réalisée est originale.

Ils ont demandé à 20 adultes de regarder un film de Mr Bean (oui, oui, Mr Bean, vous savez, cet humoriste britannique… Ce n’est pas très sérieux ? le monde n’est plus ce qu’il était, ma bon’dame !) et se sont concentrés sur le nombre de clignements par minute.

Ils ont constaté que les personnes clignaient surtout des yeux lors de changements de scène ou quand le «héros» était hors champ, aux moments où ils pouvaient relâcher un peu leur attention.

Ils ont ensuite réitéré l’expérience en suivant l’activité cérébrale des participants sous IRM. A chaque clignement, on ils ont noté un changement très clair dans le cerveau :

baisse d’activité des zones du cerveau liée à l’attention, comme si le cerveau déconnectait l’attention pour quelques micro secondes ;
augmentation de l’activité des régions qui participent au « mode par défaut », c’est-à-dire le réseau qui intervient lorsque nos pensées se tournent vers l’intérieur, un peu comme si le cerveau faisait un « reset ».

Ce qui voudrait dire que cligner des yeux serait un signal pour le cerveau de couper le flot d’informations lui arrivant pour mieux le contrôler et mieux se préparer à la suite.

Reposer ses yeux serait donc une manière de reposer son cerveau

Et, inversement, quand nous devons maintenir notre attention à un niveau très élevé et de façon prolongée, nous avons tendance à battre moins des paupières.

D’ailleurs, c’est ce qui nous arrive malheureusement souvent lorsque nous sommes devant notre ordinateur. Nous sommes tellement visuellement concentrés que nous oublions de battre des paupières.

Alors, pour nous reposer et re-donner de l’énergie à notre cerveau, pensons régulièrement à cligner des yeux !

  • Le psychologue Albert Vrij, de l’Université d’Amsterdam, a travaillé avec les services de police et a constaté que les suspects clignent moins des yeux quand ils mentent, car ils sont intensément concentrés. En revanche, une fois le mensonge terminé, on observe que la fréquence des battements de paupières double. L’attention se relâche, elle a besoin de se reposer, et cela passe par un clignement des yeux.😜
  • Vous voulez savoir si vos interlocuteurs sont attentifs ? observez leurs battements de paupières…👀
  • Dans des conditions optimales, un oeil humain est capable de voir la flamme d’une bougie à plus de 20 kilomètres. 
  • La reconnaissance de l’iris est plus fiable que l’empreinte digitale. Les iris de nos deux yeux diffèrent l’un de l’autre et possèdent plus de 256 caractéristiques uniques, contre environ 40 pour les empreintes digitales. 
  • L’effet « yeux rouges » sur les photos survient lorsque la lumière (du flash ou d’une autre source de lumière vive) est réfléchie vers l’appareil photo. La lumière réfléchie illumine les vaisseaux sanguins du tissu conjonctif du fond de l’œil, donnant lieu à la fameuse couleur rouge.
  • Le clignement moyen dure 1/3 de seconde.
  • Des daltoniens peuvent voir des personnes ou objets malgré des camouflages militaires. Durant la Seconde Guerre Mondiale, ces personnes étaient même engagées dans l’armée afin de déceler les positions des ennemis.
  • Van Gogh souffrait de la cataracte, ce qui explique pourquoi la majorité de ses peintures avaient une forte dominance de bleu.
  • L’oeil humain est l’appareil le plus puissant au monde pour distinguer des contrastes de couleurs. En effet, il est capable de faire la différence entre plus de 500 nuances de gris et de détecter plus de 10 millions de couleurs différentes.
  • Les bébés ne sont pas capables de produire des larmes avant l’âge de 3 mois.
  • L’oeil le plus gros de la planète fait la taille d’une pastèque : c’est l’oeil d’un calamar géant.
  • L’œil de l’autruche est plus gros que son cerveau.
  • Les dauphins peuvent dormir avec un œil ouvert.
  • Les oiseaux, les chats et les chiens ont trois paupières.
  • Le caméléon peut bouger les yeux dans deux directions à la fois.
  • Un simple pétoncle peut posséder plus d’une centaine d’yeux.
  • Les muscles de vos yeux sont, comparativement au travail qu’ils réalisent, les plus puissants de votre corps et les plus actifs aussi. Nous clignons des yeux entre 15 à 20 fois par minute, soit 20 000 et 30 000 fois par jour en moyenne.
  • Un clignement des yeux met en moyenne 0,3 seconde à se réaliser complètement. Nous clignons des yeux en moyenne toutes les 3 secondes. Ceci signifie que nous passons 1,5 h par jour éveillé avec les yeux fermés, soit environ 10% de notre vie.
  • Les yeux attrapent aussi des coups de soleil.
  • Les gens aux yeux bleus tolèrent plus l’alcool et moins le soleil.
  • Nos yeux contiennent environ 107 millions de cellules photosensibles.
  • Oui, vous pouvez éternuer les yeux ouverts.
  • L’œil humain voit plus de tons de vert que de toute autre couleur.
  • La couleur des yeux la plus répandue dans le monde est le brun.
  • Les chiens ne peuvent distinguer le rouge du vert.
  • La durée de vie d’un cil moyen est de 5 mois ; le reste de votre pilosité durera de 2 à 4 ans.
  • L’œil compte plus de 2 millions de pièces mobiles.
  • Vos yeux contiennent 7 millions de cônes qui vous aident à distinguer les couleurs et les détails, ainsi que 100 millions de cellules appelées bâtonnets qui vous aident à mieux voir dans le noir.

À propos Valérie

Je m’appelle Valérie, je suis mariée, mère de 3 enfants, et entrepreneure. J’ai co-fondé WeNow, une start-up qui vise à réduire l’impact des déplacements en voiture sur la planète. Pour en savoir plus sur cette aventure : wwww.wenow.com Multi-passionnée, je m’intéresse en particulier à la pédagogie, au développement personnel et à tout ce qui touche aux sciences comportementales ou aux travaux sur le cerveau. Fin novembre 2018, j’ai suivi le forum « Wake up, ou comment arrêter de vivre sa vie à moitié endormie ». J’ai décidé que je voulais vivre une année extraordinaire. Pour cela, je pose des actes à la hauteur de mes ambitions, pour être « le changement que je veux voir dans le monde » comme le suggérait Gandhi.

0 comments on “Cligner des yeux, une technique pour reposer son cerveau

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :