Astuces à tester Réflexions et analyses

Le mot de l’année

Prendre des bonnes résolutions ? C’est so 2021 ! 😏 Choisissons plutôt le mot qui va caractériser notre année...

Prendre des bonnes résolutions ? C’est so 2021 ! 😏

Il semblerait qu’il soit plus intéressant de réfléchir pour son année à un cap plutôt qu’à des actions précises… Décryptons pourquoi…

Les bonnes résolutions : une pratique pas très utile

Il semblerait que prendre des bonnes résolutions en début d’année ne fonctionne pas très bien…

En 2007, une étude menée par Richard Wiseman http://www.richardwiseman.com/quirkology/new/USA/Experiment_resolution.shtml a montré que 88 % des résolutions de la nouvelle année échouaient.

Pour 2 raisons très simples :

  1. La force de la volonté n’est pas suffisante pour tenir sur une année : la volonté est, en effet, une ressource mentale extrêmement limitée

En général, les bonnes résolutions qu’on prend sont des choses qu’on n’a pas su bien faire l’année précédente et qu’on aimerait bien faire cette année. Genre faire plus de sport, manger plus sain, perdre des kilos… Ce n’est pas forcément une envie réelle de changer, mais plutôt une image idéale de nous-même qu’on aimerait atteindre. Cela veut dire que ce n’est pas si simple puisqu’on n’a pas réussi l’année passée. Mais on compte sur notre volonté et notre détermination pour le faire cette année.

On commence, et puis, progressivement la motivation s’effrite… et on arrête.

Pourquoi ? parce qu’on ne peut pas compter sur la seule force de la volonté SUR LA DUREE.

Si nous ne sommes pas animés d’une authentique quête de transformation, nous ne respecterons pas nos engagements. Au contraire, ces bonnes résolutions non tenues risquent de ternir notre estime personnelle si nous nous trouvons minables, voire coupables de ne pas réussir.

2. le cerveau a du mal à se concentrer sur plusieurs objectifs à la fois

Lorsqu’on prend des bonnes résolutions, on a tendance à se fixer des objectifs très concrets dans plusieurs axes de notre vie. Sauf que le cerveau a du mal à s’en souvenir.

Le MOT de l’année

Il semble qu’il vaille mieux donner une intention à son année, plutôt que se fixer des actions précises. Comment ? A travers “le mot de notre année”.

“Inspiration”, “amour”, “bien-être”, “présence”, “danse”, “épopée”…

Quel serait le mot dont vous aimeriez que votre année soit faite ? Le mot qui va devenir le tamis de l’année pour choisir et orienter les actions qu’on va entreprendre.

Donner une intention à l’année, c’est un peu comme donner un cap.🎯 Notre cerveau va s’en emparer et travailler sans qu’on en ait conscience.

Clotilde Dusoulier explique également que c’est aussi une façon plus souple de définir le succès de l’année. Une manière de s’intéresser au voyage plutôt qu’à l’arrivée, à l’état d’esprit plutôt que le résultat.

Au passage, je trouve rigolo, car la plupart des personnes que je suis dans le domaine du développement personnel (Christine Lewicki, Clotilde Dusoulier ou encore Florence Servan-Schreiber) choisissent toutes de donner à leur année une coloration via un mot. Serait-ce un phénomène de mode ?

Alors, comment on définit ce mot ?

  • formuler ce qu’on veut (plutôt que ce dont on ne veut plus) : qu’est-ce que je veux mettre au coeur de mon année ? Quel est l’ingrédient dont j’ai le plus envie dans ma vie aujourd’hui qui rendrait ma vie encore plus délicieuse ?
  • réfléchir aux émotions qu’on veut ressentir
  • réfléchir à l’étape dans son développement personnel qu’on a envie de franchir : quelle est la prochaine étape qui m’appelle, m’invite, me fait envie ? Ce que j’ai envie de développer maintenant ?
  • Puis… prendre une grande inspiration et… choisir un mot qui nous parle !

😜 Si vous voulez une méthode, suivez les conseils de Clotilde Dusoulier :

  • podcast à écouter :

ou écoutez les conseils de Christine Lewicki dans son live sur Facebook :

Alors, quel va être le mot de votre année ?

À propos Valérie

Je m’appelle Valérie, je suis mariée, mère de 3 enfants, et entrepreneure. J’ai co-fondé WeNow, une start-up qui vise à réduire l’impact des déplacements en voiture sur la planète. Pour en savoir plus sur cette aventure : wwww.wenow.com Multi-passionnée, je m’intéresse en particulier à la pédagogie, au développement personnel et à tout ce qui touche aux sciences comportementales ou aux travaux sur le cerveau. Fin novembre 2018, j’ai suivi le forum « Wake up, ou comment arrêter de vivre sa vie à moitié endormie ». J’ai décidé que je voulais vivre une année extraordinaire. Pour cela, je pose des actes à la hauteur de mes ambitions, pour être « le changement que je veux voir dans le monde » comme le suggérait Gandhi.

2 comments on “Le mot de l’année

  1. Il existe une tradition allemande (ou alsacienne) qui consiste à tirer au sort un mot, pour donner la coloration de notre année. Le mien est « enthousiasme » cette année ! C’est encore mieux de définir soi-même ce mot, mais déjà j’aime l’idée de chercher à « coller » au mot que le sort nous a attribué.
    PS. et je ne laisse pas tomber les bonnes résolutions car 1. généralement je les accomplis et 2. cette année j’ai décidé d’aller plus souvent au cinéma… 😉

    J’aime

  2. génial ! je ne connaissais pas cette tradition : c’est super comme idée !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :