Ces gestes qui changent notre mental

Si je vous parle d’un bon gâteau au chocolat moelleux… vous salivez peut-être déjà… L’esprit a une influence sur le corps.

Et bien l’inverse est vrai aussi : le corps a de l’influence sur l’esprit. Vous ne vous en rendez peut-être pas compte, mais la manière dont vous vous tenez au bureau par exemple a une influence directe sur vos émotions.

Petite expérience

Lisez le texte qui suit, puis fermez les yeux et essayez de suivre les consignes. Visualisez-vous face à un escalier. En bois, en pierre, peu importe. Tentez de trouver un escalier qui vous est familier. Vous y êtes ? OK. Maintenant baissez la tête, rentrez vos épaules et visualisez-vous en train de monter l’escalier. Vous vous sentez comment ? Maintenant, levez fièrement la tête, redressez-vous, ouvrez vos épaules et visualisez-vous en train de monter le même escalier. Comment vous sentez-vous ?

Dans le premier cas, il est possible que vous vous soyiez senti abattu, déprimé… Dans le second cas plutôt joyeux, fier.

Nos postures influent sur nos pensées. 

La posture modifie la composition hormonale du sang et affecte l’humeur. Amy Cuddy est psychologue à Harvard. Sa conférence TED de 2012, intitulée « Votre langage corporel forge qui vous êtes », a été regardée près de 37 millions de fois. C’est la deuxième vidéo la plus consultée de l’histoire ! Dans cette vidéo, elle explique que, lorsqu’on se tient droit, on augmente de 19% le taux de testostérone (hormone de la combativité) et on baisse de 25% le taux de cortisol (hormone du stress).

Cela s’explique notamment parce que cette posture a des effets physiologiques qui impactent fortement le bien-être : meilleur relâchement musculaire, respiration plus profonde facilitant une oxygénation optimale du système nerveux… 

C’est pareil chez les enfants 

La manière dont nous nous tenons, les muscles que nous actionnons ont un impact direct sur notre état d’esprit. Et si c’est vrai pour vous, dites-vous que c’est aussi vrai pour nos bout’chous. Lorsqu’ils se lèvent le matin et partent à l’école. Ou encore lorsqu’ils font leurs devoirs. Leur attitude physique a une influence sur la manière dont ils perçoivent l’activité… et donc sur leur plaisir d’apprendre.

Quelques exercices pratiques

Pour changer cela, c’est très simple. Voici quelques idées que j’ai imaginées, testé et approuvé avec mes enfants 🙂

Avant les devoirs, proposez des exercices ludiques à vos enfants. Faites-le comme un jeu. Variez pour que cela soit plus sympa.

  • Le masque de clown

Proposez à vos enfants un challenge : qui saura garder le plus longtemps le sourire. Mais un vrai sourire, pas un pâle sourire. Un sourire qui va jusqu’aux oreilles. Prenez un chronomètre (ou votre téléphone, ca fait très bien l’affaire) et … mesurez le temps écoulé. Si vous dépassez 1 minute, chapeau. Vous allez voir, c’est pas si évident. C’est drôle… et surtout diablement efficace. Je ne connais pas beaucoup d’enfant qui n’a pas la pêche après ce traitement.

  • Khoh Livra

Ce challenge est plus complexe. Vous allez vous mettre debout, avec un livre sur la tête, le menton bien relevé, le dos bien droit, les bras le long du corps, les épaules en arrière. Imaginez qu’un fil part du haut de votre crâne et vous relie au ciel. Puis lâchez doucement le livre. Le dernier qui a encore le livre sur la tête a gagné !

  • Les haltérophiles

Imaginez que vous êtes dans un championnat international d’haltères invisibles. Debout, les jambes un peu écartées, vous serrez les poings et montez les épaules en inspirant, puis relâchez en expirant. Répétez au moins sept fois. 

  • Le menuisier

Insérez un crayon entre les dents (dans le sens de la longueur, le crayon : cela force à ouvrir la bouche comme si on souriait) et promenez-vous une minute dans la pièce en vous saluant à chaque fois que vous passez les uns à côté des autres. Les muscles qui sont activés sont utilisés pour sourire et devraient contribuer à augmenter la somme humeur. Pour en savoir plus, lisez mon précédent post intitulé «Sourire et apprendre»

  • Le haka

Regardez cette vidéo avec vos enfants. Puis tentez d’imiter.

  • Wonderman

Prenez la pose de « Wonder Woman » face au miroir : jambes écartées, poings sur les hanches. Pendant 2 minutes. Si, si, deux minutes face au miroir.

  • Le coussin

Mettez-vous debout, au centre de la pièce. Mettez vos mains croisées derrière la nuque. Imaginez que vous avez un immense coussin derrière vous contre lequel vous allez progressivement vous enfoncer (arrêtez bien sur avant de tomber :-))

  • La chaise

Joignez les bras derrière le dos de votre fauteuil en serrant les mains pour vous obliger à ouvrir les épaules et le torse.

Avez-vous essayé ? Partagez en commentaire !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s