Le sommeil, ingrédient secret du bonheur

Quand on est fatigué, il est difficile de prendre du plaisir ou d’être heureux, n’est-ce pas ? La fatigue nous rend bougon, et on a tendance à voir en premier tout ce qui ne va pas. Alors, quand nos enfants sont fatigués, apprendre devient un fardeau. Alors, comment avoir un bon sommeil ?

Voici les 10 règles cardinales pour être en forme quand on se réveille, tirées d’un livre passionnant « 14 jours pour bien dormir » de Shawn Stevenson.

1/ Aller au lit au bon moment.

On ne le sait pas toujours, mais ce n’est pas la quantité de sommeil qui compte mais le moment de la journée où on dort. Les heures entre 22h et 2h du matin « comptent double ». Pourquoi ? Parce que, vers 22h , le corps augmente la production d’hormones (mélatonine, hormones antioxydantes, …) pour se réparer, se renforcer et se régénérer. Si on s’est couché à cette heure-là, le corps se régénère vraiment. Mais si on reste éveillé pour travailler ou pour regarder la télé, on a l’impression d’un regain d’énergie vers 22h. Comme si on était à nouveau en forme pour refaire une journée. Vous avez déjà ressenti cela ? C’est normal. Vers 22h, la production d’hormones donne un regain d’énergie. Cette énergie est normalement libérée pour réparer le corps. On la gaspille en restant éveillé à faire autre chose. Conclusion, lorsqu’on va se coucher, on se sent fatigué.

2/ S’exposer à la lumière naturelle au réveil

Ces cycles de production d’hormones sont liés à notre rythme circadien. C’est notre horloge interne, qui fonctionne sur 24h et qui régit tout notre organisme. Elle se synchronise avec la lumière naturelle captée par notre rétine. Le secret d’un bon sommeil : voir la lumière naturelle avec nos yeux, durant la journée (et pas derrière une vitre), et de préférence le plus tôt possible au réveil. Inversement, éviter en soirée de s’exposer à une lumière vive.

3/ se réveiller au bon moment

Nous dormons par cycles de 90 minutes (ou 1 h 30) qui se reproduisent 4 à 6 fois par nuit. Et, selon certaines études, lorsqu’on se réveille en milieu de cycle (sommeil profond), on est plus fatigué que lorsqu’on se réveille en fin de cycle. Alors, mieux vaut se réveiller plus tôt que l’heure à laquelle nous avions prévu de nous lever pour éviter d’entamer un nouveau cycle qu’essayer de grapiller du temps de sommeil. Par exemple : vous vous couchez à 21h30 : mieux vaut se lever à 6h30 (6 cycles complets de 1h30) qu’à 7h (vous commencez un 7e cycle). Vous vous sentirez plus en forme. Cela peut paraître contre-intuitif, mais cela fonctionne. Essayez…

4/ Stoppez les écrans 1h30 avant de se coucher

La lumière bleue, vous connaissez, vous en avez entendu parler… Et bien son impact est exactement le même que celle de la lumière naturelle. Il décale l’horloge biologique… Parce que c’est justement cette lumière bleue contenue dans la lumière naturelle qui règle notre horloge. Alors… mieux vaut éviter de relancer un cycle à la base, alors que c’est l’heure d’aller se coucher, pas celle de se lever….

5/ dormir dans une chambre totalement noire

Une chambre bien noire est gage de meilleur sommeil. Avant de vous coucher, tamisez la lumière, diminuez la luminosité des éclairages. Ensuite, assurez-vous de faire le noir le plus profond pour mieux dormir. Supprimez toutes les sources lumineuses, y compris la lumière du réveil. Evitez d’avoir votre téléphone portable allumé à proximité. Si des notifications ou des messages apparaissent, même en dormant votre corps va les capter et cela va réduire la qualité de votre sommeil. Pour les enfants qui ont besoin de veilleuse, préférez des lumières rouges. Il semblerait qu’elles aient moins d’impact sur notre sommeil…

6/ entre 15 et 20 degrés dans la chambre

Savez-vous que le corps baisse naturellement sa température d’un degré au moment où il va s’endormir ? Pour ceux qui ont du mal à dormir, prenez un bain chaud 1h30 a 2 heures avant de vous coucher. Le corps va monter en température puis baisser en-dessous de la température habituelle. Cela sera l’heure d’aller se coucher et le sommeil viendra de lui-même. Magique, non ? Cela marche très bien sur les enfants…. Et évitez le sport le soir. Il fait monter la température du corps et empêche l’endormissement rapide…

7/ Évitez les vêtements trop serrés

Les vêtements trop serrés coupent la circulation. Ils bloquent notamment notre système lymphatique qui gère les « déchets » de notre organisme et ainsi évacue toutes les substances toxiques. Aller se coucher n’est pas participer à un défilé de mode. Alors, choisissez des tenues amples et confortables pour laisser votre corps faire son travail pendant que vous dormez.

8/ ritualisez le coucher

Faites du coucher un moment agréable et pas une corvée : on a trop souvent l’impression que se coucher est une perte de temps… Alors qu’en fait, le sommeil est tellement important pour notre santé, notre bonheur ! Alors apprenez à vos enfants touts petits à être heureux d’aller se coucher. Créez des rituels agréable et attendus : les histoires du soir, des discussions agréables, une chambre confortable, écrire des kifs… Faites en sorte que ce soit un plaisir et prenez-le comme un cadeau que vous vous faites. Essayez de le considérer comme un luxe incroyable, un bon dessert…

9/ Ne pas laisser le soleil se coucher sur sa colère.

C’est une phrase que j’ai retenue de ma lecture, des Quatre filles du docteur March, de Louisa May. Vous allez me dire que la référence n’est pas très… littéraire, mais la phrase me semble pleine de bon sens, et j’en ai fait l’expérience plusieurs fois. S’endormir avec le sourire est bien plus simple et efficace que s’endormir en colère ou tout triste. Et surtout, on dort mieux et on se réveille en forme. Alors, déchargez les émotions avant le coucher, aidez vos enfants à les décharger. Faites la paix, aidez les enfants à verbaliser et exprimer leurs propres émotions pour en diminuer les effets, pratiquez un rituel de gratitude le soir … Ce que j’utilise en dernier ressort : faites-vous un jeu de sourire pendant une minute. Ce n’est pas possible ensuite que vos idées noires restent aussi noires…

10 / Le magnesium liquide et plante dans la chambre

Bon, et pour terminer, voici deux petites astuces que j’ai découvertes dans ce livre.

Mettre une plante dans sa chambre peut aider à mieux dormir. Voici une liste de plantes intéressantes pour le sommeil.

Et s’appliquer du magnesium liquide chaque soir pendant quelques semaines. Le magnesium aide beaucoup le sommeil, mais quand on ingère le magnesium, notre organisme en élimine une grande partie. Et trop en manger peut avoir des conséquences pas très agréables. Alors que la peau absorbe beaucoup mieux le magnésium liquide et sans autre effet désagréable que des petits picotements. J’étais un peu dubitative devant cette solution, mais je l’ai testée (cure de 3 mois de magnesium liquide tous les soirs). Le résultat est que je constate que je dors mieux. Est-ce lié à cela ou a l’ensemble des autres actions que j’ai mises en place ? Vous pouvez tester vous aussi. Ces bouteilles s’achètent en général dans les magasins bio. Voici la référence que j’ai utilisée : magnesium transcutané.

Pour finir cet article, voici une petite vidéo pour aborder le sommeil avec ses enfants : A quoi ca sert de dormir ???

Et vous, quelle est votre pratique pour bien dormir ? avez-vous des trucs et astuces ? Cet article vous a-t-il intéressé ? Commentez, likez, cela fait toujours plaisir ! et surtout partagez pour faire connaitre le blog si vous pensez que cela peut aider d’autres personnes autour de vous 🙂

Commentaires

2 comments on “Le sommeil, ingrédient secret du bonheur”
  1. Solenne dit :

    C’est vrai que le sommeil c’est vital. Après 8 ans de nuits hachées par le mauvais sommeil des enfants, nous avons enfin, tous, trouvé un sommeil meilleur et c’est bénéfique pour toute la famille.
    Je ne savais pas pour la production d’hormones à 22h, mais j’avais déjà remarqué cet effet.
    Lors de ma dernière opération sous anesthésie générale, l’anesthésiste me voyant angoissée m’a dit « vous savez, les études nous ont montré qu’on se réveille comme on s’endort. Il est donc très important de s’endormir dans un bon état d’esprit. ». C’est également valable avec le sommeil « non assisté » et naturel.
    Merci pour tous ces trucs!

    Aimé par 1 personne

    1. Valérie dit :

      Merci Solenne pour ce commentaire et ce témoignage. je ne savais pas que c’était aussi prescrit dans le cadre des anesthésies. Mais, d’expérience, j’ai vu la différence entre le fait de s’endormir de bonne ou de mauvaise humeur !
      En tous cas, merci pour vos commentaires : cela fait tellement plaisir !

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s