Take it easy…

Premier jour à la maison… je dois avouer que ce n’était pas franchement ce que j’avais imaginé. Comment vous dire ? Désorganisé ? Impro totale ? Tout a commencé avec le gel de l’accès au logiciel de l’école pour les aînés (ben oui, saturation des connexions…). Ensuite, mon mari et moi avions oublié de nous organiser pour se répartir des plages horaires pour les enfants ou le boulot : conclusion, on fait comme on peut. On découvre que les devoirs de CE2 sont trèèèèès prenants. Bref, il a fallu jongler entre les calls professionnels, les devoirs de la dernière, les tentatives de motivation des ados à faire quand même quelque chose – même s’ils n’ont pas les devoirs officiels :

  • « On va faire de l’anglais, ca te dit ? On peut imaginer un truc cool : par exemple écouter un petit film en anglais. »
  • « Ce n’est pas dans le programme. Et en plus, les profs ont dit qu’on devait faire la matière qui était prévue à l’heure prévue.
  • OK, à cette heure-là, normalement tu as quoi ?
  • Sport !« 

Stooop !

Et si on se donnait le temps du rodage ? Il va falloir apprivoiser cette nouvelle période. On ne pourra certainement pas faire tout ce qu’on imagine. Certainement pas aussi bien qu’on l’imagine. On ne pourra pas être une maîtresse parfaite, un parent parfait, un collaborateur parfait et un chef d’entreprise parfait. Pas la peine de se culpabiliser.

Mais c’est une formidable occasion pour se re-poser la question de l’essentiel. De ce qu’on veut pour soi et pour les siens. Un formidable exercice de lâcher-prise. Est-ce vraiment un drame si les enfants ne travaillent pas pendant 1 mois ? Est-ce vraiment un drame si je n’avance pas beaucoup dans mon boulot, quand tous les clients sont eux aussi au ralenti ? Ai-je envie de crier tous les jours ? C’est ce qui arrivera je veux trop en faire et que je n’arrive pas à tout concilier. Qu’est-ce qui est vraiment important dans ma vie ?

Il va nous falloir apprendre à ne pas tout gérer au cordeau, à dé-contraindre notre emploi du temps et nos exigences. A accorder du temps aux choses et pas à tout faire en même temps. A se fixer des objectifs plus petits. Tout petits. Minuscules. Mais essentiels. Que veut-on pour nous-même aujourd’hui ? Quelle est LA chose qui nous rendra fier et heureux en nous couchant ce soir ?

Un seul but chaque jour. Ré-apprenons à vivre au présent, à nous remplir de toutes ces petites choses qui font que la vie est tellement agréable à vivre. On a malheureusement aujourd’hui des vies « speed ». Tout est minuté, et on essaie de coordonner nos déplacements, nos actions pour perdre le minimum de temps. Tout est réglé, millimétré. Nous sommes devenus des horlogers de nos vie : un mécanisme parfait, chaque seconde est occupée. Un grain de sable, et tout déraille. Un peu comme un accident voyageur sur la ligne 1 du métro à Paris 🙂 Mais est-ce bien raisonnable ? Est-ce la vie qu’on veut mener ?

Je suis sûre que de cette période nous allons désapprendre cette vie et apprendre à inventer une nouvelle vie. Une vie qui laisse place au véritable essentiel. Que veut-on vraiment ? Qu’est-ce qui est important pour nous ?

Alors, aujourd’hui je vous suggère qu’on se donne du temps. Cela ne sera sans doute pas une journée parfaite non plus. Mais peut-être meilleure que la précédente. Si vous ne deviez faire qu’une seule chose aujourd’hui, laquelle choisiriez-vous ?

Commentaires

9 comments on “Take it easy…”
  1. EstelleL dit :

    Lire !!! maman de 3 enfants (qui travaillent en autonomie, j’ai bien de la chance) je suis également étudiante. Et sans aucune consigne de ma fac concernant mes cours. Les supports ne sont pas en ligne contrairement à ce qui nous avait été annoncé, et aucun prof ne nous donne du travail à la maison. Bref, je suis vraiment en vacances forcées. Heureusement j’ai pu aller à ma BU avant sa fermeture et faire un stock de livres pris un peu au hasard dans mon rayon + j’ai eu la chance de voir mes amies de notre « club lecture » in extremis également et je dispose donc d’une bonne pile de romans. Aujourd’hui j’ai donc décidé de déculpabiliser et de lire, tout simplement !!

    Aimé par 1 personne

    1. Valérie dit :

      génialllll! profiiiiiiite

      J'aime

  2. Laurent dit :

    Merci Valérie – expérience 100% partagée de mon côté à jongler entre CP et CM1!! La belle expérience imaginée où tout le monde bosse ensemble dans la salle à manger : IM-PO-SSIBLE;););) En tous cas amusez-vous bien dans les prochaines semaines.

    Aimé par 1 personne

    1. Valérie dit :

      peut etre qu’on va reussir a faire une seule classe : la CPM1 ?

      J'aime

  3. lolita1512 dit :

    Merci Valérie
    Et oui , la réalité est souvent bien différente de l’idée que l’on s’en fait .
    Le fait de revenir à l’essentiel et lâcher prise peut être une piste ..;
    🤞(●’◡’●)

    Aimé par 1 personne

  4. Celine dit :

    Moi je choisis d’appeler mes proches , pour prendre des nouvelles, en donner … pour “être la”

    J'aime

  5. Solenne dit :

    Ici aussi, on se dit que cette première semaine est un temps d’adaptation. On s’organise dans le temps et dans l’espace. On se fixe des créneaux, des temps séparés, des temps ensemble, des projets individuels et des projets communs.
    Ça fait très organisé tout ça, mais en réalité, on prend les choses comme elles viennent.
    Et moi, je crois que cette expérience sera un bel exercice de lâcher prise… ton article me parle beaucoup!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s